Conférence : Le mouvement Libération-Sud dans le Cher


Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
 
Journal Libération de novembre 1941, DADP-CG18

Journal Libération de novembre 1941, DADP-CG18

 

 

Par Philippe Boursault, historien.
 
 

Créée par Emmanuel d’Astier de La Vigerie, Libération-Sud est un des trois mouvements de la Résistance non communiste de zone sud. Parmi les fondateurs se trouvent le philosophe Jean Cavaillès, Georges Zérapha et Lucie Samuel, qui ne s’appelle pas encore Aubrac. D’autres personnalités issues du monde syndical ou des milieux intellectuels de gauche ne tardent pas à les rejoindre. L’activité première du mouvement Libération est l’édition clandestine de son journal éponyme. En atteignant des pointes de 200 000 exemplaires tirés, il devient le second journal clandestin le plus diffusé de zone sud après Combat. Implanté en Cher-Sud, le mouvement se développe rapidement, multipliant ses activités clandestines depuis la contre-propagande jusqu’à la réception de parachutages alliés.

 

Direction des Archives départementales et du patrimoine

Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher

rue Heurtalut de Lamerville

18000 BOURGES

Amphithéâtre – 11 juin 2013  à 18 h 30

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *