Histoire d’os


La communauté de squelettes de la ville d’Ostendre est en émoi : plusieurs de ses membres ont été sauvagement attaqués et chacun d’eux y a perdu un os. C’est d’abord la blanchisseuse qui se retrouve privée de son humérus, puis le boucher Osbif qui déplore la perte de son péroné. L’ « horreur velue », la « terreur vorace », décrite par les victimes, sèmera ensuite la panique au cabinet de l’ostéopathe Osdur, récupérant au passage vertèbres, tibia et coccyx avant de faire une razzia dans des lieux très fréquentés : cabaret, station thermale, cirque, stade. Résistant à la panique générale, le flegmatique et méticuleux détective Sherlos Hosme, chargé de l’enquête, comptabilisera deux cent onze os volés alors qu’un squelette complet en comporte deux cent douze…
Son esprit de déduction lui permettra-t-il de résoudre cette étrange affaire et de rendre les os manquants à leurs propriétaires ? Elémentaire mon cher Watson !
Le texte de Jean-Luc Fromental, rimé et bourré de jeux de mots, est très drôle et la chute vraiment inattendue. Joëlle Jolivet l’accompagne très efficacement, donnant vie à ces personnages tout en os et à leur imaginaire dans un beau jeu de couleurs denses (noir, rouge, bleu, jaune). La mise en page très dynamique apporte du mouvement et du rythme à cet album grand format, qui permettra aux plus jeunes d’apprendre (ou aux plus grands de réviser) le nom des os du squelette humain tout en s’amusant.

A obtenu le prix « Pépite France Télévisions » au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2015.

os court

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Os court ! / Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet
Hélium, 2015

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1