La terreur de l’Ouest 1


la croccinelle 2Avis à tous les chasseurs de primes du Far West : on recherche une coccinelle étrangement pourvue de grandes dents tranchantes, dévorant tout sur son passage. Pas du genre à se contenter de pucerons !
Après s’être fait les crocs sur une fraise, puis sur une pomme, elle s’est enhardie jusqu’à s’en prendre à une poule mais pas n’importe quelle poule : coiffée d’un Stetson, révolver à la ceinture, elle arbore une étoile de shérif. Pas du genre à se laisser faire ! Quand la coccinelle crie « au loup » la poule croit à une ruse pour détourner son attention mais s’aperçoit très vite qu’il n’en est rien. Le loup est bien là, dans ses bottes à éperons, effrayant l’une et l’autre jusqu’à ce qu’elles se rendent compte qu’il est bien incapable de dévorer qui que ce soit : il a perdu son dentier ! Un dentier qui n’est peut-être pas perdu pour tout le monde…

Une mise en page très réussie, un texte rythmé, une chute savoureuse, voilà une histoire hilarante qui bouscule allègrement l’ordre des choses.
Qui a dit que les petites bêtes ne mangeaient pas les grosses ?

La croccinelle / Michael Escoffier et Matthieu Maudet
Ed. Frimousse, 2013


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 74 = 84

Commentaire sur “La terreur de l’Ouest