Les Journées du livre de jeunesse, c’est reparti ! 1


Le premier comité de lecture de l’année 2015 a eu lieu au mois de janvier. Nous n’étions pas très nombreuses autour de la table mais l’envie de présenter et de découvrir de nouveaux livres était, elle, bien présente !

Nos deux coups de cœur de janvier sont le tome 1 et 2 d’un roman animalier très original. L’auteur est zoologue à l’Université d’Oxford. Excusez du peu !!!

Photo 001Le Chant de la grande rivière de Tom MOORHOUSE (Hélium, 2013)

Panique chez les campagnols, une bête inconnue ravage les terriers ! Un jour, c’est à la mère de Sylvan qu’elle s’en prend. C’est lui qui doit maintenant s’occuper de son frère et de ses deux sœurs. Il doit les protéger de la « bête » et surtout, trouver un nouveau territoire où tous les quatre seront en sécurité. Mais quelle aventure pour un jeune campagnol à peine sorti de son nid !

Un roman animalier palpitant dans lequel on a plaisir à suivre les péripéties de l’histoire et à découvrir la vie mouvementée des campagnols à la recherche d’un nouveau territoire.

 

A partir de 10 ans ; 12,50 €

 

Photo 002Les terres inondées de Tom MOORHOUSE (Hélium, 2014)

260 pages pour se sentir campagnols sous la pluie dans un territoire envahi par la crue violente de la rivière, c’est ce que réussit l’auteur de ce roman. Second volet d’une fiction commencée avec « Le chant de la grande rivière », aisé à comprendre, même si on n’a pas lu le premier volume, ce roman nous entraîne dans les dangers ordinaires pour les campagnols, aggravés de l’inondation ravageuse, avec un humour souvent lié aux personnalités bien affirmées des personnages. Il y a l’intrépide Lysi, sa sœur la très sage Ivy, leur frère Kale entêté et taciturne, leur aventureux oncle Sylvan et Oncle Fodur plein d’expérience et d’histoires qui parle « rat » parce qu’il en est un. Avec eux, on est mouillé, on tremble, on nage, on se perd, on a peur, on espère, on lutte contre les eaux; Enfin,enfin, on retrouve la mère des enfants, au caractère bien trempé.

Au détour de l’intrigue, on apprend un peu de la vie des campagnols : territoire, habitat, capacités physiques, prédateurs. En même temps, les caractères ressemblent à ceux des humains avec des enfants devenus grands, des adultes sévères, fantasques, responsables, rescapés de bataille. La situation souvent désespérée est surmontée par la ténacité, la débrouillardise et la solidarité des personnages, toutes qualités dignes d’un roman d’apprentissage.

 

A partir de 10 ans ; 13,50 €

 

Prochain comité de lecture : le mercredi 11 février 2015 à 14 h à la Direction de la lecture publique.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − = 60

Commentaire sur “Les Journées du livre de jeunesse, c’est reparti !