Rentrée littéraire Automne 2010 : Ouragan de Laurent Gaudé 1


56291609_p

Ouragan.  Laurent Gaudé. Éditions Actes Sud.

La  rentrée littéraire est toujours  aussi dense, que choisir, que lire devant ces piles qui  nous invitent, qui  nous  tentent, mais qui  nous submergent  aussi ?

Une belle surprise avec le dernier livre de Laurent Gaudé.

Souvenez-vous de «  La mort du  roi Tsongor » ce magnifique texte.

Avec « Ouragan » on  retrouve cette écriture singulière, cette dimension de tragédie.

Dès les premières pages l’auteur nous entraîne avec la voix de Josephine Linc Steelson, vieille négresse dont la voix est incantatoire, tout le long  du  récit.

A cette voix  s’ajoute celle d’un prêtre qui  petit à petit s’égare,  celle d’une femme, d’un prisonnier et d’un homme épuisé  par son travail sur les plateformes pétrolifères.

Au début  du  récit  toutes ces voix s’articulent clairement mais au fur et  à mesure du récit elles se superposent s’entremêlent, s’entrechoquent accélérant  le rythme crescendo.

Le récit s’ouvre sur l’ouragan Katrina qui a  ravagé la nouvelle  Orléans, et sur les prédictions de cette vieille Joséphine Linc, qui annonce que cette fois-ci, Katrina sera dévastatrice, sournoise,  vicieuse, terrifiante.

Après l’ouragan, le silence soudain, palpable, on  entend le clapotis  de l’eau qui monte inexorablement, on entend aussi le glissement des alligators qui arrivent et colonisent la ville submergée.

Quelques vies occupent encore cet espace blanc, on craint de se noyer, on craint d’être englouti, dévoré et puis dans ce grand silence  retentit le claquement sec d’une  balle, un  cri.

Ces derniers instants, on les vit au  ralenti, parasité, habité par  toutes ces voix des hommes et femmes oubliés là.

Et pourtant l’apaisement affleure.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 14 = 23

Commentaire sur “Rentrée littéraire Automne 2010 : Ouragan de Laurent Gaudé