Poésie….Paroles de nature à Allogny et ailleurs… 3


Un coup de grogne sur la nature à la veille de l’animation poésie……Hiver vous n’êtes qu’un vilain de Charles d’Orléans

Hiver, vous n’êtes qu’un vilain.

Eté est plaisant et gentil:

En témoignent Mai et Avril

Qui l’escortent soir et matin.

 

Eté revêt champs, bois et fleurs

De son pavillon de verdure

Et de maintes autres couleurs

Par l’ordonnance de Nature

 

Mais vous, Hiver, trop êtes plein

De neige, vent, pluie et grésil;

On vous doit bannir en exil!

Sans point flatter, je parle plain:

Hiver, vous n’êtes qu’un vilain.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 10 = 20

3 commentaires sur “Poésie….Paroles de nature à Allogny et ailleurs…

  • lilibib

    Espérons, avec Polnareff que l’on pourra bientôt chanter cette autre poésie de Charles d’Orléans:

    Rondeau

    Le temps a laissié son manteau
    De vent, de froidure et de pluye,
    Et s’est vestu de brouderie,
    De soleil luyant, cler et beau.

    Il n’y a beste ne oyseau,
    Qu’en son jargon ne chante ou crie ;
    Le temps a laissié son manteau
    De vent, de froidure et de pluye.

    Rivière, fontaine et ruisseau
    Portent, en livree jolie,
    Gouttes d’argent d’orfaverie,
    Chascun s’abille de nouveau:
    Le temps a laissié son manteau.

    Charles d’ORLÉANS

    en français de l’époque mais facile à traduire, pourvu que le mercure s’élève.

  • Christian-Collas

    Grand merci au vilain hiver
    Et merci au gentil printemps
    Qui nous remémorent les vers
    Du noble Charles d’Orléans
    Prisonnier pendant vingt-cinq ans
    Dans les brumes de l’Angleterre
    Sa plume libre cependant