Tango argentin à Vignoux


Dimanche 15 mars, Bernardo Nudelman, de Musicargentina, est venu nous parler du tango argentin, ou plutôt nous le raconter.

L'auditoire captivé par Bernardo Nudelman

L'auditoire captivé par Bernardo Nudelman

Grâce à son talent d’évocation, l’auditoire s’est rapidement trouvé transporté dans l’Argentine du début du XXe siècle, parmi les habitants des bas-fonds de Buenos Aires, souvent descendants des anciens esclaves, et les gauchos de la pampa, qui exprimaient les difficultés et les joies de leur vie à travers leurs musiques.
Les auditeurs présents sont maintenant tous incollables sur l’origine et le sens du mot tango lui-même, la naissance de cette danse issue du métissage de danses africaines et européennes, les réactions successives qu’elle a provoquées auprès du public (de la réprobation à l’effet de mode), ses différents rythmes (tango, valse, milonga), les instruments utilisés pour le jouer. Chacun a en tête l’image du bandonéon, mais qui aurait imaginé que l’orchestre de tango était au départ composé d’un violon, d’une flûte, et d’une harpe ou une guitare ?

Mathilde et Nino aux manettes, Bernardo au micro... sans micro !

Mathilde et Nino aux manettes, Bernardo au micro... sans micro !

Bernardo a ensuite retracé l’évolution du tango : changement dans le tempo, modifications dans la posture et la gestuelle des danseurs, présentation de la Vieille Garde et de la Nouvelle Garde, des incontournables Canaro, Gardel, Troilo, Pugliese et Piazzolla, et, pour finir, ses interrogations personnelles sur le tango électronique.

 

Un conférencier très vivant qui refuse de s’asseoir parce que cela fait trop professionnel, qui fait preuve de beaucoup de simplicité et d’humour dans ses comparaisons, se moque gentiment de lui-même, hésite entre l’eucalyptus et un verre de Menetou pour soigner sa voix, se réjouit d’améliorer sa maîtrise de la langue française (pourtant déjà excellente !) grâce au public,  est capable de parler pendant près de deux heures sans lasser le moins du monde son auditoire et sans papier tant il maîtrise son sujet : que demander de mieux ? 

 

La soirée s’est prolongée par une démonstration de tango effectuée par deux couples de l’association berruyère Expression Tango, et s’est terminée autour d’un buffet, en toute convivialité.

Les danseurs d'Expression Tango

Les danseurs d'Expression Tango


A propos de bm Vignoux-sous-les Aix

Situé à quinze kilomètres au nord-est de Bourges, Vignoux-sous-les Aix est un village d'environ sept cents habitants qui appartient à la Communauté de Communes en Terres Vives. La bibliothèque a ouvert dans des locaux neufs fin août 2005. L'équipe de bénévoles, dirigée par Jocelyne Dell'Olio, se compose d'Anne, Annie, Barbara, Chrystelle, Colette L, Colette M, Danièle, Eliette, Elisabeth, Françoise et Gérard. Plusieurs expositions et animations ont été proposées au public ; et depuis deux ans, les enfants peuvent assister un samedi par mois à l'heure du conte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 36 = 44

0 commentaires sur “Tango argentin à Vignoux

  • nino

    Merci à toute l’équipe de Vignoux sous les Aix.Un accueil chaleureux, des bénévoles dévoués à la représentation de Bernardo et à l’école de danse » Expression Tango »… J’ai hâte de revenir pour une soirée brésilienne