26 juin 2013, avec Pauline Sauveur, des cadavres exquis en rafale… opus 3 ! 1


IMG_3962

Seize cerveaux concentrés… Des centaines de mots tirés au sort ou choisis avec attention et délectation…  Des consignes qui font « carburer » les esprits…

Sans queue, ni tête, les cadavres exquis ? Et pourtant…

L’entraînement du jet est très agréable

Le vent doux emporte mon écharpe

Le nez dans le plat, tu loupes la marche

Soudain la fée se met à genou

Soudain son gros orteil gauche se raidit

Soudain le chaouï se met à siffler…

Finalement, il est assez tard !

Je me sens morose et  j’ai envie de chocolat

La dompteuse de lions entendait les Ah, les Oh

Le rot du bébé fait sursauter le chat

L’air était moite, épais, sale

L’or de ton regard comme une musique infinie

Soudain le train arriva en retard

Soudain l’appel du tournedos se fit entendre

Finalement, Aurore n’aime qu’un mot ! Tournedos

Ajoutez une cuillère de farine et mélangez le tout

Ni elle, ni le danseur n’avaient prêté attention à l’heure.

Alors, ça, c’est une sacrée chorégraphie !

Un amour de dessert, de vacances, de passage…

Les piles ont deux pôles

Soudain, las de la répétition, le danseur chute

Finalement, ce n’est pas sur la carte. Tant pis !

Ce matin, l’horoscope de mes amis était très favorable…

Et je retiens mon souffle en regardant ke funambule

La caméra s’arrêta de tourner

Un bus en retard ? Comme tous les matins…

Encore perdu ! Et dire qu’il était juste là.

Petit rappel : jamais d’improvisation sur le chemin

Bas nylon, jupe courte, elle va de rue en rue. « Hep taxi ! »


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3

Commentaire sur “26 juin 2013, avec Pauline Sauveur, des cadavres exquis en rafale… opus 3 !