5 octobre : rencontre avec Frédéric Terrier des Mille Univers


Imprimeurs et typographes, héritiers des Giambattista Bodoni , Claude Garamond, Firmin Didot, Christophe Plantin, « les mille univers » continuent à faire vivre en leur atelier caractères mobiles en plomb et papiers artisanaux, composant à la main, sur demande ou suite à des ateliers d’écriture par eux organisés, dans des Salons du livre, des établissements scolaires, des bibliothèques, de précieux livres, livrets, catalogues et tracts. Sans dédaigner pour autant les technologies actuelles de l’informatique et du blog.

photo1000u2

Mais « les mille univers » ne sauraient être réduits à cette unique activité et ils :

? accueillent en résidence écrivains et illustrateurs, se font les passeurs entre entre publics et auteurs,

? sont éditeurs  de livres de petit format,  » livres pour tous mais avec un esprit particulier », intringuants et pleins d’humour,

? proposent des ateliers d’écriture,  dont les incontournables « Récréations », devenues le rendez-vous Oulipien annuel, à Bourges, chaque mois de juillet, ainsi que, nouveauté 2010, un atelier d’écriture régulier initié depuis septembre avec Jacques Jouet un samedi après-midi par mois.

L’association, installée 32bis route de la Chapelle à Bourges, est animée par Frédéric Terrier, France Labro, Hervé, Sylvaine, Philippe et Patrick Biau.

Vous pourrez rencontrer « les mille univers » lors de la journée de rencontre des bibliothécaires du réseau départemental le mardi 5 octobre.

Et repartir avec idées et projets de partenariats à initier avec eux, ainsi qu’avec chacun des autres partenaires invités pour vous ce jour là.


A propos de Kathie Durand

Venue au monde en été dans un pays d'ange, après quelques errances, j'ai découvert avec ravissement la vie bouillonnante - et cachée- des bibliothèques. Deux jours de bonheur dans la semaine à Villetaneuse puis Massy, avec des bibliothécaires qui portaient avec enthousiasme la Lecture Publique. Entrée sans plus attendre dans ma vie professionnelle, Aubervilliers, le 93, à la faveur de multiples remplacements de congés maternité qui se sont succédés aux petits oignons, trois petites filles vers lesquelles vont toute ma reconnaissance ! Merci à Evelyne Pieiller qui m'a fait confiance, "vous commencez mardi prochain", à Sylvie Solana qui m'a "mise sur le coup", et Frédérique Pinzan qui en plus de faire un bébé m'a obtenu une place au foyer de jeunes travailleurs - j'avais passé l'âge-. A l'époque j'ai rencontré Henri Michaux par la bibliothèque de la Maladrerie, laquelle porte son nom et le propage amoureusement en estampillant les livres à son nom à l'encre verte. Première rencontre. Quelques décennies plus tard retour dans le Cher c'est dans l'ordre des choses une fille s'installe près de chez ses parents répétait mon père depuis toujours ! Avec un petit, et oui, qu'il grandisse avec un grenier et des framboises à grignoter. Maman, et à la BDP, Bibliothèque Départementale de Prêt. Tout ce vert dans les yeux au cours des premières tournées bibliobus. Allouis, Sancergues, Crézancy-en-Sancerre, Pigny, Farges-en-Septaine et Savigny-en -Septaine, Lunery-Rozières, Méreau, c'est Aragon qui a fait swinger les noms des communes de France. Des centaines de documents déposés au fil des kilomètres, parfois choisis avec avidité par vous les "dépositaires", chargés de faire vivre le livre dans les bibliothèques municipales. Aujourd'hui s'ajoute, cette nouvelle aventure à partager et à écrire avec vous. Demain, le numérique changera peut-être notre vie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 − 14 =