5 titres à découvrir du célèbre auteur de romans policiers Jean-Pierre Ferrière


Depuis la saga des soeurs Bodin, deux vieilles dames détectives, Jean-Pierre Ferrière se consacre au suspense psychologique, avec une prédilection pour le milieu du cinéma et de la scène avec des oeuvres beaucoup plus noires saluées par la critique. Il enchaîne ainsi une soixantaine de romans dont plusieurs seront adaptés au cinéma et à la télévision.

Les éditions Noir délire publient 5 titres à découvrir :

« Le carnet noir de Rosemonde Talbot » : « Un rôle peut-il porter malheur? Une pièce peut-elle être qualifiée de maudite? Décidée à remonter le Sursaut, une comédie dramatique créee en 1955 et jamais rejouée, la directrice du Cambon va-t-elle réveiller des démons trop longtemps endormis, dont les noms figurent dans le carnet noir de Rosemonde Talbot ? Rosemonde Talbot, une comédienne de légende, qui n’oublie rien, ni son texte, ni les affronts, et qui sait que les drames n’éclatent pas que sur les planches… »

« La Seine est pleine de revolvers », deux amies d’enfance inséparables, Marion et Fanny, décident de supprimer leur mari respectifs, chacune pour des raisons différentes. Leur plan est aussi original que sulfureux… et très efficace : les deux veuves ne seront pas soupçonnées, mais pourquoi dit-on que la Seine est pleine de revolvers… Humour et cruauté font bon ménage dans cette machination infernale.

« La mort qu’on voit danser » : En juillet à St-Tropez, les jeunes clients de l’hôtel Bleu horizon ne pensent qu’au sexe et à la fête. La découverte d’un cadavre dans la piscine ne les impressionne guère. Accident ou crime peu importe… Même le chantage les amuse… Evidemment l’un d’entre eux n’attend qu’une occasion pour tuer à nouveau…

« Cinémaniaques », 3 romans en 1 volume : « Dans les milieux à la fois magiques et dérisoires du cinéma, trois jeunes hommes doivent affronter le mystère et le crime : Bruno, journaliste ambitieux, traque un maniaque qui assassine méthodiquement tous les acteurs d’un vieux film; Lionel, lui, méprisé par la presse parce qu’il a épousé une star de cinéma et désireux de s’affirmer, bute sur un cadavre. Quant à Philippe, il recherche désespéremment son meilleur ami qui a disparu en laissant des indices trop contradictoires pour ne pas susciter l’angoisse.

Cinemaniaques

« Les ténébreuses », 3 romans en 1 volume. « Voici trois perles noires dont les années n’ont pas terni l’éclat : Marie Meurtre, Un diable sur mesure, Le dernier sursaut. Innocentes ou coupables, leurs héroïnes méritent toutes le surnom de ténébreuses, car l’ambiguïté est leur domaine de prédilection. Face au danger, Marie la bibliothécaire, Hélène l’antiquaire et Pauline l’archiviste découvriront en elles des trésors d’audace.

Mais n’est-il pas trop tard pour exister enfin aux yeux des autres ?

Editions Noir délire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 36 = 42