Kaleïdophonica de Spiro 4


spiro_kaleidophonica

Ça sonne comme du folk : influence du répertoire traditionnel anglais,  instruments acoustiques et traditionnels (mandoline, violon, guitare, accordéon), rythmes de danse… les pieds frétillent dès les premières phrases. Mais c’est plus que cela !  Très vite, des riffs nous aspirent dans un tourbillon de notes… Des fragments sonores qui se tournent autour et se répondent, qui se nourrissent les uns des autres.

Avec ce deuxième album, Spiro compose un folk instrumental, comme un fil tendu, souvent haut perché, haletant, qui se relâche juste pour mieux nous reprendre. Musique répétitive à la manière d’un Philip Glass, espace « kaleïdophonique », aérien, où les motifs explosent, où des boucles dessinent d’aspirantes spirales.

« Nous avons plus à voir avec la musique classique et la danse minimaliste qu’avec le folk. Même si nous utilisons des airs folkloriques, ils sont les matières premières qui servent de base » note le guitariste Jon Hunt.

« Un bruit jaune » éclatant dont l’énergie bouscule les frontières du genre, qui nous « absorbe » et nous ravis !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 + = 72

4 commentaires sur “Kaleïdophonica de Spiro