Djelimady Tounkara, modern blues.


En route pour un voyage en première classe, avec le guitariste malien Djelimandy Tounkara. Compositeur et arrangeur exceptionnel, ce fils de griots est aussi le co-fondateur du fameux groupe Super Rail Band de Bamako, référence du rock malien depuis les années 70.

Avec « Djeli Blues », quatrième album signé sous son nom, c’est un opus entièrement instrumental qu’il propose, avec les trois jeunes musiciens qui l’entourent. Ses compositions recentrées sur la guitare sèche ou électrique, laissent la part belle à l’improvisation et aux mélodies intimistes. S’y glissent en totale harmonie, teintes blues, rock et latinos. Toute en souplesse et en fluidité, les notes rondes s’enroulent en volutes douces sous les doigts du « guitar hero » qui entremêle avec un naturel tranquille modernité et tradition, ici et ailleurs, écarts et précision.

L’ensemble forme un bijou finement ciselé, aux formes dépouillées et abouties, d’une élégance qui nous séduit dès la première écoute (mentions spéciales pour l’entêtant Diamana Mara Manssa et le grisant Niméra Syla).

 

Djely Blues, Djelimady Tounkara, Label Bleu, 2015.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 1 =