A comme appoggiature, D comme doublure, Z comme Zygel


Vous le connaissez un peu ou beaucoup, Jean-François Zygel est un pianiste et pédagogue hors-pair. A la télévision sur France 2, nous avons pu le voir (un peu tard dans la nuit, tout de même) dans son émission de l’été « La boîte à musique », aussi bien en 2006, 2007 qu’en 2008. Et pour le bonheur de tous, l’émission devrait être reconduite en 2009. Ce passionné de musique classique sait expliquer clairement, mais sans réduction, des notions pointues en musique. Il transmet sa passion et sait donner envie de découvrir, d’écouter, d’apprendre ou de mieux connaître la musique classique.

Jean-François Zygel est pianiste, compositeur, professeur d’écriture musicale et d’improvisation au Conservatoire National Supérieur de Paris. Mais ceci ne l’empêche pas d’être drôle et spontané et surtout d’avoir la volonté de transmettre au grand public ses connaissances. La musique classique n’est pas destinée à quelques heureux élus, ni uniquement accessible aux connaisseurs.

Dans « La leçon de musique », série de leçons enregistrées en public, Jean-François Zygel décortique la musique, l’explique, la donne à entendre, la savoure et recommence, toujours avec humour et simplicité. A la fin de la leçon, nous réécoutons en entier la dernière oeuvre préalablemnt expliquée par petits morceaux, afin de mieux l’apprécier une fois qu’on se l’est appropriée. Ces leçons de musique sur divers compositeurs sont disponibles en DVD. Nous retrouvons ainsi, Chopin, Bartok, Debussy, Mozart, Ravel, Fauré… En tout 15 titres déjà parus.

L’abécédaire de Jean-François Zygel est en Bonus dans chaque leçon de musique. Ainsi on apprend que « une appoggiature c’est quand on fait autre chose que ce qu’on devrait faire et que c’est beau » ou encore que la doublure « finalement, c’est comme en cuisine, c’est un problème de proportion ». Etonnante façon d’enseigner le solfège, mais dans mon cas, très efficace.

Après avoir vu le DVD sur Frédéric Chopin et la mélodie, une dame m’a dit qu’elle avait toujours aimé la musique de Chopin, mais que maintenant elle savait pourquoi.

Je conseille vivement les émissions de Jean-François Zygel à ceux qui aiment la musique classique, à ceux qui ne l’aiment pas ou la connaissent mal. Bref, à tous!


A propos de Nayeli Desbrosses

Contractuelle en section discothèque à la Direction de la Lecture Publique à un moment donné. Toujours contractuelle, mais dans d'autres bibliothèques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 − = 25

0 commentaires sur “A comme appoggiature, D comme doublure, Z comme Zygel