A découvrir : les documents originaux du fonds Société Française de matériels agricoles. 4


88 J 81-1

photographie du buste de Célestin Gérard ( Fonds Société Française, sous série 88J )

 

Mai 1847, un ouvrier menuisier originaire de Tours, Célestin Gérard, s’installe à l’ouest de Vierzon pour répondre aux besoins en matériel agricole de nombreux propriétaires terriens. Le succès l’incite rapidement à se développer en construisant de plus vastes ateliers à Vierzon. Le rachat de ces ateliers par Lucien Arbel en 1879 n’entame en rien la prospérité de l’entreprise devenue Société Française. La période allant de 1879 à 1914 est riche en innovations, en inventions et réussites qui permettent à l’entreprise de devenir la première industrie de machinisme agricole de France recevant des centaines de médailles françaises et étrangères aux diverses expositions et nombreux concours agricoles. La société se met au service de la défense nationale de 1915 à 1919 fabriquant plus de 200 000 obus. La fusion avec les constructeurs Brouhot et Merlin lui permet de survivre face à la rude concurrence internationale et de se diversifier (engins de travaux publics). Enfin, c’est en 1958 que la société est absorbée par le repreneur américain CASE pour cesser son activité en 1995.

 

88J12 Brouhot - 2 -3

En-tête d'une lettre avec iconographies de l'usine Brouhot ( Fonds Société Française, sous série 88J )

 

Les Archives départementales du Cher disposent depuis 1996 d’un fonds regroupant des documents et objets de l’origine de la société à sa disparition. Depuis plusieurs années un partenariat entre la direction des Archives départementales du Cher (service du Conseil Général du Cher) et la ville de Vierzon était envisagé afin de valoriser ce fonds d’archives.  La volonté de la municipalité de Vierzon de sauvegarder la mémoire de son riche passé industriel par le biais de différents évènements médiatiques (rassemblement de tracteurs Vierzon, bourse mécanique, exposition, …) aura permis ce rapprochement.  Des pièces très rares (écrits, photographies, médailles, porcelaines,…) ont  fait l’objet d’un prêt à la ville de Vierzon. Ces documents uniques peuvent être découverts durant 3 mois (juqu’au début du mois de septembre 2010) au sein de l’ exposition consacrée au matériel agricole à l’office de tourisme de Vierzon.  

 

 Premiers embarquements sur le port de Marseille de tracteurs Société Française pour l'étranger ( Fonds Société Française, sous série 88J )

Premiers embarquements effectués sur le port de Marseille de tracteurs Société Française Vierzon pour l'étranger (Grèce) ( Fonds Société Française, sous série 88J )

 

En ce qui concerne les archives de la Société Française conservées aux Archives départementales, les pièces administratives seules (procès-verbaux de réunion, administration courante, publications, notices publicitaires…) étaient jusqu’à présent accessibles aux usagers en ayant fait préalablement la demande en raison de l’état du classement et de la présentation matérielle de ces archives.

 

 88J_MED004verso-188J_MED046verso-188J_MED007-1

 quelques médailles extraites du fonds de la Société Française  ( sous série 88J )

 

La numérisation récente de l’ensemble des documents précieux ou fragiles va contenter les plus fervents passionnés puisque des tirages de substitution de ces pièces fragiles et précieuses viennent d’être réalisés. 

 On peut citer parmi les objets à découvrir, des médailles comme celles reçues lors des expositions universelles de 1889 et 1900 à Paris ou à l’occasion d’expositions internationales et concours en France, des porcelaines commémoratives, ainsi que certaines photographies originales représentant les directeurs de la société, le premier tracteur SF (années 1930), l’exportation d’un tracteur embarqué sur le port de Marseille pour la Grèce (1950) ou celle au Sénégal de la conduite d’un tracteur au labour.

Pour plus de renseignements contacter la Direction des archives départementales et du patrimoine au 02/48/55/82/60.

 

quelques

quelques documents extraits du Fonds de la Société Française (sous série 88J )


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 − 64 =

4 commentaires sur “A découvrir : les documents originaux du fonds Société Française de matériels agricoles.

  • YannB

    Vous avez ,Monsieur, entièrement raison. En fait il fallait lire « en provenance de Tours » et non « originaire de Tours » comme indiqué dans l’article.
    J’adresse toutes mes excuses à tous les passionnés de Célestin Gérard pour cette maladresse.

  • l'hote

    je possède un service en porcelaine de limoges,qui porte la mention suivante;émaux et pâtes de vierzon, ;initiales C G
    est ce que celà veut dire célestin gérard ?
    pourquoi,puisqu’il était menuisier ?
    merci de me répondre et de me dire à peu près la période,
    je souhaiterais vendre ce service ,jamais utilisé