A la poursuite de l’Eldorado…


http://www.dailymotion.com/video/x7r44r_les-mysterieuses-cites-dor-bande-an_creationVoici un dessin animé qui a baigné mon enfance et dont je ne me lasse jamais encore aujourd’hui : « Les Mystérieuses Cités d’or », de Jean Chalopin et Bernard Deyriès (1982), accompagnés d’une ribambelle de techniciens nippons de l’animation, dont Nakamura, Mitsuki et Okada, Toshiyasu…

cites

Belle coopération franco-japonaise au passage (d’après l’adaptation des histoires de Scott O’Dell), avec cette longue série ludique et éducative sur le thème de la colonisation espagnole du Pérou et plus largement de l’Amérique latine, au XVIè siècle : chaque épisode d’environ 1/4 d’heure-1/2 heure était suivi d’un petit film documentaire de quelques minutes expliquant certains passages traités, sur les coutumes et traditions inca, maya et aztèque, ou bien l’histoire de la conquête des « Indes » depuis 1492.

http://www.youtube.com/watch?v=qfwL1GfSgdgLa musique (au synthétiseur) accentue le mystère de certaines scènes, tandis que le refrain d’ouverture est inoubliable pour toute une génération aujourd’hui adultes (ou « adulescente » comme disent les sociologues)… Les trois personnages principaux, Esteban (mon prénom en espagnol !), Zia et Tao sont extrêmement attachants, tout comme le trio formé par les mercenaires Mendoza, Pedro et Sancho (« Que-que-que-quoi ? Les My-my, les my-my-stérieuses ci-ci-ci-tés d’or ? »), sans oublier le perroquet qui accompagne nos 6 héros dans leur périple à travers l’Amérique latine, des Andes au Mexique en passant par l’Amazonie : Pichu.

Bien qu’il y ait beaucoup d’anachronismes technologiques pour l’époque, à prendre au second degré (exemple ici avec le Grand Condor, véritable vaisseau digne de Jules Verne et de la science-fiction), cette série est un outil essentiel pour faire découvrir aux enfants l’extraordinaire richesse des civilisations précolombiennes d’Amérique, qui n’avaient rien à envier aux Egyptiens ou Sumériens et encore moins aux « civilisés » européens venus les conquérir par la force (avec la bénédiction du Pape de l’époque – Alexandre VI – qui avec le traité de Tordesillas et sa bulle pontificale Inter caetera dès 1493-94, accepta de partager le Nouveau Monde entre l’Espagne et le Portugal, rien que ça… … … Toute l’Eglise n’approuva pas cependant, à l’image du prêtre dominicain Bartolomé de Las Casas qui défendit les droits des indigènes et fut à l’origine de la fameuse « Controverse de Valladolid »).

http://www.dailymotion.com/video/x7xf6k_documentaire-02-route-maritime-epic_shortfilmsPour compléter l’approche des civilisations abordées ici, voici cinq ouvrages indispensables, en jeunesse et puis pour les adultes amateurs d’arts « premiers » et d’histoire politique, ancienne et contemporaine : 1) Christophe Colomb découvre l’Amérique / Marion Augustin ; Clémence Mathieu ; ill. Laure du Fay. – Milan jeunesse, 2009. – (Une oreille dans l’histoire : un CD pour vivre l’histoire en direct) ; 2) Les Cités d’or d’Amérique : Mayas, Aztèques, Incas / Anne-Marie Lelorrain ; Anne Delalandre ; ill. Alexios Tjoyas. – Larousse jeunesse, 2007. – (Encyclopédie Larousse 6-9 ans) ; 3) Les Mayas et les Aztèques / Antonio Aimi ; Raphael Tunesi ; trad. Todaro Tradito. – Hazan, 2009 – (Guide des Arts) ; 4) Très brève relation de la destruction des Indes / Bartolomé de Las Casas ; préf. et comm. Roberto Fernandez Retamar ; trad. Fanchita Gonzales Batlle. – La Découverte, 1996. – (Littérature et voyages) ; 5) La Grande révolte indienne / Yvon Le Bot. – R. Laffont, 2009. – (Le monde comme il va).

Pour plus d’infos sur la série télé, le site http://www.citesdor.com/.

« Au revoir, à bientôt »…


A propos de stef18

Adjoint du patrimoine à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher depuis 10 ans bientôt, je suis actuellement affecté à la section adultes (commandes de livres documentaires et BD ado-adultes, CD audio et DVD)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1