ABSOLUMENT JAZZ !


‘Digging Chami » parle d’attachement et de rencontres.
4-avakian
Entre le Jazz, dans lequel j’ai plongé passionnément en quête de maîtres, de pères, et la musique arménienne, transmise par une mère musicienne.
« Diggin » se traduit par « madame » en arménien.
« To dig » en anglais veut dire «approfondir, apprécier ».
Quant à « Chami » c’est le diminutif de Chamiram, le prénom de mon arrière-grand-mère,
rescapée du génocide Arménien. J’ai grandi entouré de trois générations de femmes
marquées par l’Histoire.
Le doudouk est l’instrument symbole de la musique arménienne, il évoque la mélancolie, la
voix, comme le saxophone fût l’expression de l’homme de couleur dans le jazz.
Deux musiques imprégnées de blues, de témoignages et de résistances.
Il fallait pour ce projet des musiciens totalement impliqués, des amis, avec de fortes
personnalités musicales, eux aussi d’horizons divers.
Ils font partie de ces rencontres qui façonnent un être, une musique et un projet.’
Alexis Avakian

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 5 =