ALLOUIS: Suite projection du film documentaire « Nos Plusieurs » de Fred SOUPA… 2


AG FSOUPA

L’année 2012 étant déclarée grande cause nationale de l’autisme, la D.L.P. du Cher associée au Conseil Général a décidé de relayer cette campagne d’information et de perception sur nos différences en invitant Fred SOUPA,  ethnologue, cinéaste, réalisateur, producteur du film « Nos Plusieurs » pour une  projection conférence  à  Allouis (une seconde projection  a suivi à St Michel de Volangis).

En première partie de soirée, un court métrage de Frédéric PHILIBERT, papa de Noé petit garçon autiste « Mon petit frère de la lune«  raconté par Coline sa sœur, plonge  d’emblée les spectateurs dans l’ambiance (Il pleure beaucoup…il fait des colères et regarde toujours en l’air et c’est pas drôle, hein…il a peur des bruits…). Coline invente un langage fait d’onomatopées pour communiquer avec lui et le jeu du chapeau  « pour sortir Noé de sa bulle» ; c’est  une œuvre tendre, émouvante et poétique. Ce court métrage a reçu en 2007 le prix du festival « Handica  Apicil ».

En deuxième partie de soirée , la projection du film « Nos Plusieurs » naît d’une rencontre de Fred SOUPA avec le pédopsychiatre  Gilles ROLAND-MANUEL, président de l’association pour autistes « Futur Composé » créée en 2000.

DSCI2464 DSCI2468

Fred SOUPA est passionné de culture indienne : « Le Mahâbhârata » l’intéresse en tant qu’œuvre théâtrale ; c’est un conte merveilleux, joyau de la culture indienne, écrit en sanscrit, 4 siècles avant J.C. qui rassemble tous les mythes … et traite d’une menace obsédante (ce monde va être détruit…)

En 1985, Le Mahâbhârata  fut adapté pour le festival d’Avignon par Peter BROOK et Jean-Claude CARRIERE.

L’oeuvre de Fred SOUPA tient dans cette savante alchimie de mettre en scène des adultes autistes associés et doublés par des comédiens professionnels  sur le  thème théâtral de la légende du Mahâbhârata. Ces comédiens atypiques viennent des hôpitaux de jour ou d’établissements spécialisés. Pendant des mois, Fred SOUPA va les suivre et les filmer lors des répétitions et des représentations notamment au « Cabaret Sauvage, parc de la Villette ».

Vincianne REGATTIERI metteur en scène, s’adapte  en permanence aux particularités de chacun, sans oublier les exigences du rôle (Chez Nicolas les cris seront privilégiés). Les différences enrichissent naturellement la pièce de théâtre. Les liens se tissent. Certains personnages joués en doublon se confondent en un seul et le comédien atypique se trouve magnifié dans son rôle.

Le travail accompli par les accompagnateurs, éducateurs, comédiens, techniciens et autres… est phénoménal sur le plateau, mais aussi en coulisse ; il faut tout gérer sur l’instant (angoisse, émotivité, agressivité, découragement…).

Bien évidemmnent, le théâtre ne guérit pas l’autisme, mais ce film contribue  à modifier notre regard pour mieux accepter et apprécier l’autre dans sa différence.

Des initiatives de ce genre commencent à apparaitre dans quelques structures. Un clin d’oeil au journal « Le Papotin » de l’hôpital de jour d’Antony fondé par Driss EL-KESRI éducateur, où les rédacteurs sont les autistes qui se réunissent chaque semaine en conférence de rédaction !

A nous de lancer des passerelles  (lecture, théâtre,  journalisme,  cirque, danse, arts plastiques, mais aussi cuisine…) pour créer des liens menant à l’intégration et à l’épanouissement de Noé, d’Hélène  et de tous les autres. Jusqu’où irons-nous pour les rencontrer ?

Merci à Fred SOUPA d’avoir élargi notre champ de vision et d’avoir permis d’échanger à travers cette expérience unique. La conclusion ne revient-elle pas à Hélène 9 ans présente dans la salle et qui a ouvert spontanément le débat en disant « c’est super beau » eh oui tout simplement magnifique…

Bravo à toute l’équipe de Christine PERRICHON, directrice de la D.L.P. du cher, à l’initiative de cette manifestation…

DSCI2470DSCI2472DSCI2473DSCI2474


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69 − 60 =

2 commentaires sur “ALLOUIS: Suite projection du film documentaire « Nos Plusieurs » de Fred SOUPA…