Andrée Chedid


La romancière  et poétesse française Andrée Chedid s’est éteinte dimanche soir.Née en 1920 en Egypte , la grand-mère de Mathieu Chedid (M) et la mère de Louis Chedid s’est installée en France en 1946 après avoir vécu au Liban.

Auteure de  nombreux romans ( « Le sixième jour » et « l’Autre »), récits , pièces de théâtre , recueils de poésie , elle a aussi coécrit des chansons avec son petit fils M .(« Je dis aime » en 1999 )

Son fils lui a dédié une belle chanson dans l’album « On ne dit jamais assez aux gens qu’on les aime  »  avec la chanson « Maman Maman »

http://www.deezer.com/fr/music/louis-chedid/maman-maman-TFR6T11000100#music/louis-chedid

C’est une grande Dame qui nous quitte !

Poème qui a ouvert le Printemps des Poètes 2008 :

Toi-Moi

Par l’univers-planète
un univers à toute bride
Par l’univers-bourdon
dans chaque cellule du corps

Par les mots qui s’engendrent
Par cette parole étranglée
Par l’avant-scène du présent
Par vents d’éternité

Par cette naissance qui nous décerne le monde
Par cette mort qui l’escamote

Par cette vie
Plus bruissante que tout l’imaginé

TOI

Qui que tu sois

Je te suis bien plus proche qu’étranger.



« On continue à aimer la vie parce qu’il y a d’autres hommes que ceux qui provoquent les tourments. »

« Je cherche la beauté de l’amour sous les désastres. »

J’ai découvert ses poèmes l’année dernière lors du Printemps des Poètes    avec l’ anthologie de poèmes d’Andrée Chedid , » Au cœur du cœur » chez Librio.

Portrait d’Andrée Chedid

86802_une-chedid


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 − = 26