Avignon 2011 – « Anatoli » un récital d’Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki


iris1950456295938590246

Deux femmes que deux passions unissent : la langue grecque et la guitare. 

« Anatoli » c’est à la fois l’Orient et le lever du soleil… Et un moment magique pour les spectateurs : douceur et force, voix sublimes, intense complicité entre les interprètes. On en sort complètement bouleversé, ému, convaincu de pouvoir toucher les étoiles et taraudé par la nécessité de lire ou relire les textes fondateurs grecs. Un des plus beaux spectacles musicaux auxquels j’ai eu la chance d’assister dernièrement. Pour vous donner envie, quelques vidéos extraites de ce spectacle :

Le trèfle marin… Une légende mystérieuse….

http://www.youtube.com/watch?v=6MhGmRlgbDU

Les cigales… Aussi présentes en Avignon qu’en Grèce

http://www.youtube.com/watch?v=ClDDZIRz4DE&feature=related

Les poètes…

http://www.youtube.com/watch?v=Z3KOLeazeq4

Et comme le dit Angélique Ionatos : « Si, à chaque fois que l’on emploie un mot d’origine grecque, on mettait un centime dans la tirelire, il y a longtemps que la dette grecque serait remboursée… » En tous cas, notre dette culturelle est, elle, immense comme la Méditerranée…

N’hésitez pas à emprunter à la DLP du Cher : « Chansons nomades » ou « Comme un jardin la nuit » ou « D’un bleu très noir » ou « O erotas » ou « Sappho de Mytylène » et laissez vous envoûter !


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 82 = 87