Avignon… Des spectacles musicaux comme s’il en pleuvait…


Savez-vous qu’en Avignon, pendant le festival, on ne voit pas que du théâtre. En effet, les spectacles musicaux y ont toute leur place. En voici une petite sélection, pour toutes les heures du jour ou de la nuit… Si vous n’allez pas à Avignon, peut-être aurez-vous l’occasion de les voir près de chez vous !

« Le même en couleur » par le Barber Shop Quartet (théâtre du Monte Charge à 12h) : deux chanteuses, deux chanteurs et de multiples possibilités… Non seulement ils chantent et swinguent merveilleusement bien mais ils nous convient à des sketches tous plus hilarants les uns que les autres.

« Des nuits noires de monde » par Michèle Bernard et le groupe Evasion (théâtre des Lucioles à 15h50) accompagnées à l’orgue de barbarie par Patrick Mathis. Des voix magnifiques, une thématique bouleversante. Courez-y vite !

« Métronome » par Cinq de cœur (théâtre du Balcon à 19h15) : Cette fois, les Cinq de Coeur nous emmènent sur un quai de métro, ils ne peuvent en sortir, la révolution étant en marche à l’extérieur… Une mise en scène impeccable, des voix magnifiques, des caractères bien trempés et un univers carrément déjanté ! Vous pourrez les retrouver à Paris, l’hiver prochain, au théâtre du Ranelagh

« J’suis bien » par les Frères Brothers quartet humoristico-cappellistique (théâtre du Monte Charge à 20h45) (et un clin d’oeil à Christine L. ou comment 2 collègues de la DLP du Cher assistent, sans s’être concertées, le même soir, au même spectacle choisi parmi les 900 spectacles du off…) Ils sont 4, n’utilisent que leur voix et nous plongent immédiatement dans un univers musical délirant et truculent

« Duel, nouveau spectacle » (théâtre du Balcon à 21h) ou comment un violoncelliste décide de « faire la peau » à son pianiste… A moins que ce ne soit l’inverse… Un spectacle délirant où les situations explosives ne cessnt d’interloquer le spectateur réjoui.

« Gang : road-movie a capella » par le Quartet buccal (Théâtre des Lucioles à 22h20). Le Quartet buccal est devenu quintet : 5 femmes décident de rompre avec leur quotidien et nous invitent à partager leurs aventures inspirées de l’histoire du gang des Amazones du Vaucluse. Une pêche d’enfer ! Des textes et musiques foudroyants !


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 2 =

0 commentaires sur “Avignon… Des spectacles musicaux comme s’il en pleuvait…

  • Nayeli Desbrosses

    J’ai aussi beaucoup aimé Métronome, très drôle, de très belles voix.
    J’étais assez surprise de voir la quantité de spectacles musicaux et même de pièces de théâtre qui donnent une place importante à la musique à Avignon.

  • Christine Loubeyre

    Pour ceux qui étaient présents lors du Tout ouie n°1, le Quartet buccal doit leur évoquer quelque chose, je crois que nous étions plusieurs à avoir particulièrement apprécié ce mélange chanson/humour féminin (le CD est chez moi! Martine je te le rapporte à la rentrée)
    Quand aux Frères Brothers, j’ai fait cette découverte par hasard lors d’une visite en famille au Festival d’Avignon. Nous avons choisi ce groupe car nous devions proposer un spectacle qui convienne de 16 ans à 84 ans. Et…nous n’avons pas été déçus! Un régal d’humour, avec quelquefois une note d’amertume.Toute la famille a partagé un excellent moment.