Baroque… Rameau, Bach et Couperin par Alexandre Tharaud 1


tharaud

Finalement, les périodes neigeuses et verglacées n’ont pas que du mauvais… Obligée de rester au chaud, le temps est venu de s’offrir une pause musicale – une vraie pause d’écoute (pas la musique  que l’on s’octroie pour accompagner les tâches ménagères rebutantes mais que l’on n’entend pas vraiment…). J’avais déjà été conquise par  « Erik Satie, Avant-dernières pensées » et maintenant cette nouvelle découverte (sûr qu’elle va m’accompagner longtemps et en boucle).

Un joli cadeau de Noël à offrir ou à s’offrir : le coffret du pianiste Alexandre Tharaud regroupant les 3 CD :

– Nouvelles Suites : Alexandre Tharaud joue Jean Philippe Rameau

– Concertos Italiens : Alexandre Tharaud joue Jean-Sébastien Bach

– Tic Toc Choc : Alexandre Tharaud joue François Couperin

Rameau, Bach ou Couperin au piano ? Servir ou trahir l’œuvre… Plus que servir leur compositeur, ces enregistrements nous font redécouvrir avec bonheur ces 3 musiciens exceptionnels, avec, comme une nouvelle oreille. Un plaisir incroyable ! Je ne vous cacherai pas que mes préférences vont à Bach… Probablement dues à ce long compagnonnage qui m’oblige régulièrement à me replonger dans cet univers mystérieux, mystique et jubilatoire.

http://www.youtube.com/watch?v=F1FavPcR618

Les interviews d’Alexandre Tharaud sont passionnantes quand il explique son mode de travail, son rapport à la musique, sa nécessité de rester toujours dans le désir : un pianiste qui ne possède pas de piano mais qui va travailler chez les autres, c’est plutôt étonnant, non ? Et ses interprétations sont tout simplement claires, justes et profondément bouleversantes. Laissez vous emporter !


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 − = 19

Commentaire sur “Baroque… Rameau, Bach et Couperin par Alexandre Tharaud

  • stef

    Merci pour cette découverte et bien d’accord : ma préférence va aussi à Bach, même si le piano n’est pas l’instrument qui lui convient le mieux (je préfère le claveçin dans son cas, ça correspond mieux à son époque aussi)… à part pour les « Variations Goldberg » sublimes, ici un extrait joué par Glenn Gould (et qui rappellera aux cinéphiles un certain Hannibal Lecter !) : http://www.youtube.com/watch?v=64Xb3qiXR9Y