Blanche et Marie, un film de Jacques Renard


Blanche et Marie
Blanche et Marie

Projection le jeudi 7 février à 18 h 30 dans l’amphithéâtre des Archives départementales, rue Heurtault de Lamerville, 18000 Bourges. Entrée libre.

Film français de Jacques Renard, 1985, 1h32 Scénario et dialogue : Sophie Goupil, Jacques Renard Interprètes : Miou-Miou, Sandrine Bonnaire, Gérard Klein, Patrick Chesnais, Maria Casarès

En 1941, dans le nord de la France, un reseau de résistants s’est implanté dans un quartier populaire. Un cheminot, le coiffeur du quartier et bien d’autres, effectuent un travail de fourmi pour le triomphe de leur cause. mais l’étau allemand se resserre et les hommes sont arrêtés. Les femmes reprennent le flambeau. La femme du cheminot, la fille du coifleur font partie du noyau dur. Il n’est pas facile pour elles de mener de front des activités militantes et de continuer à faire vivre leurs familles. Le jour de la Libération, ce ne sont pourtant pas celles-là qui se placent au premier rang pour recevoir les honneurs.

Le film présente de nombreuses situations qui entrent dans le thème du concours national de la Résistance et de la Déportation : « communiquer pour résister ».

Pour une analyse du film et des nouveautés qu’il a introduites dans le traitement de l’histoire de la Résistance à l’écran (engagement et vie quotidienne des femmes, implication des forces de l’ordre françaises dans la répression), il faut se reporter au livre de Suzanne Langlois, La Résistance dans le cinéma français 1944-1994. De la Libération de Paris à Libera me, L’Harmattan, 2001, p. 341 et suivantes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + = 14