Les Bains Douches : Cap sur l’avenir


etiket09Après … trente années d’activités soutenues, l’équipe des Bains-Douches prend la clé des champs alors que s’ouvre un vaste chantier ; 15 mois de travaux nous redonneront un lieu au diapason de son intense activité et de la place importante qu’il occupe dans le paysage culturel.
Les locaux se seraient vite avérés inadaptés sans cela (accueil du public, des artistes, technique, sécurité…), mettant rapidement en péril le fruit de tant d’années d’efforts et une entreprise culturelle des 5 salariés permanents, qui a potentiellement tous les atouts pour se développer et assurer sa pérennité.
L’enjeu est de taille : pouvoir accueillir les artistes et le public dans les meilleures conditions (hall d’accueil plus spacieux, avec un véritable foyer du public, loges d’artistes dignes de ce nom, équipements scénographiques et techniques adaptés etc…), optimiser l’utilisation des locaux (résidences d’artistes, ateliers, action culturelle, expositions…) tout en s’efforçant de ne rien perdre de l’âme du lieu, de ce rapport magique entre l’artiste et le public qui est la signature des Bains-Douches. Car un lieu de spectacle c’est avant tout une équipe, une ambiance, une façon d’accueillir les artistes, le public. Des artistes et des spectateurs qui sont les messagers les plus efficaces de la salle, ceux qui construisent sa notoriété.
L’équipe qui, saison après saison, écrit l’histoire des Bains-Douches, garde le cap et va s’efforcer de passer sans encombre la période de turbulence des travaux.
La vie culturelle continue, les Bains-Douches partent en itinérance dans les salles des fêtes voisines, les structures culturelles amies etc… mais le festival (19ème édition du 12 au 15 mai) reste bien ancré à Lignières. Et l’équipe ne quitte pas la Place Anne Sylvestre puisqu’elle installe ses bureaux juste au-dessus du magasin de brocante (entrée rue Marcel Gourlier).
Lieu de proximité, lié fortement à la ville de Lignières, la « Scène de musiques actuelles à la campagne » va continuer à aller de l’avant sans jamais oublier le chemin tracé depuis tant d’années.


A propos de Les Bains-Douches

Lieu de création et d’accompagnement des artistes, la scène musicale Les Bains-Douches mène depuis plus de 30 ans une action culturelle importante et exigeante dans le domaine de la chanson, s’articulant autour de trois axes: création, diffusion, action culturelle et sensibilisation. L’équipe qui l’anime - longtemps entièrement bénévole - a réussi à rapprocher les artistes de la population, à tisser des liens solides avec beaucoup de gens, à faire partager son enthousiasme et le bonheur de la découverte. Ce lieu de vie artistique intense a accueilli, souvent à leurs débuts, la plupart des artistes de la chanson actuelle. Des dizaines de spectacles y ont été créés, avec un véritable soutien du lieu. Le festival l’Air du Temps, créé en 1988, occupe une place intéressante dans le paysage hexagonal. Labellisée Scène de musiques actuelles en 1996 par le Ministère de la Culture, la scène ligniéroise est le Pôle Chanson de la Région Centre depuis 2001 (accompagnement d’artistes régionaux, mise en place de résidences et de formations, organisation de soirées de repérage, conseils artistiques etc.). Près de 600 artistes ont été accueillis par Les Bains-Douches, un certain nombre d’entre eux à plusieurs reprises. La plupart des artistes qui composent la scène chanson d’aujourd’hui, dans l’infinie variété des genres, des esthétiques, sont passés à Lignières. Ainsi, les artistes phares, dont le répertoire s’inscrit déjà au patrimoine de la chanson, notamment : Anne Sylvestre, Maxime Le Forestier, Daniel Lavoie, Graeme Allwright, Gilles Vigneault, Romain Didier, Leny Escudero, Louis Chedid, Hugues Aufray, Dick Annegarn, Robert Charlebois, Alain Chamfort, Brigitte Fontaine, Idir, Angélique Ionatos, CharlElie Couture, Nilda Fernandez, Gabriel Yacoub, Enzo Enzo, Jean-Louis Murat… Ceux de la génération suivante, dont beaucoup jouissent d’une grande notoriété alors que d’autres figurent encore parmi les artistes émergents. Là aussi, la liste est impressionnante: Clarika, Camille, Têtes Raides, JP Nataf, Loïc Lantoine, Thomas Fersen, Mathieu Boogaerts, Claire Diterzi, Kent, Arthur H, Lo’Jo, Sanseverino, Vincent Delerm, Cali, Olivia Ruiz, Aldebert, Emily Loizeau, Christophe Mali, Moriarty, Dominique A, Jeanne Cherhal, Alexis HK, Renan Luce, Daphné, Florent Marchet, La Grande Sophie, Blankass, Philippe Katerine, Souad Massi, Paris Combo, Jamait, La Rue Ketanou, Piers Faccini, Barbara Carlotti, Yannick Jaulin, Sophie Forte, Alex Beaupain, Pierre Lapointe, Da Silva etc. Et puis il y a ceux qui installent leurs univers et ne tarderont sans doute guère à s’imposer parmi les nouveaux talents de l’hexagone, entre autres : Loane, Joseph d’Anvers, Babx, Luciole, Syrano, David Sire, Benoît Dorémus, Lisa Portelli, Robin Leduc, Ben Mazué, Féloche, Katel, Maloh, Jeanne Plante, Bertrand Belin, Céline Ollivier etc. Enfin certaines grandes figures de la chanson, aujourd’hui disparues, ont aussi fait les beaux soirs des Bains-Douches, ainsi Maurice Fanon, Ricet Barrier, Allain Leprest, François Béranger, Jacques Debronckart, Mano Solo etc. Toutes et tous ont participé à cette belle aventure et ont contribué à faire des Bains-Douches un lieu de référence dans l’hexagone.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =