Rentrée littéraire janvier 2011: Les petits de Christine Angot 2


AngotSouvent décriée, parfois encensée, laissant rarement les lecteurs insensibles, voici le dernier livre de Christine Angot.

Hélène, en instance de divorce revient d’Australie avec sa fille, Mary.

Au hasard, dans les couloirs d’un hôtel parisien, elle rencontre Billy, musicien martiniquais, de passage dans la capitale pour un concert avec son groupe. Une courte relation naît entre les deux protagonistes, sans explication, sans passion, sans amour ?

Hélène reste à Paris, Billy retourne en Martinique. Echanges téléphoniques rapides puis appartement commun. S’en suit un, deux, trois, quatre enfants (je conseille aux lecteurs de numéroter la progéniture afin de mieux s’y retrouver).

Voilà notre « couple » vivant à 7 dans un appartement, avec le style bourgeois et souvent rigide d’Hélène et celui, nonchalant et musicien de son compagnon.

Que font-ils ensemble ? Se sont-ils jamais posés la question ?

Billy s’en va, revient, se trompe, trompe. Entre disputes et séparations, Christine Angot dresse le portrait d’une femme abrupte qui se bat contre son compagnon dans un but unique et obsédant de l’éradiquer de la vie de ses enfants.

Petits coups pour grands éclats, police, garde à vue, explications, famille éclatée et projetée à la face d’un lecteur qui à l’impression de lire la une d’un magazine à scandales !

L’enjeu justifie t-il ces pathétiques moyens ?

La fin du roman sonne comme une punition pour son héroïne, un châtiment.

A lire, pout tous ceux qui ne sont pas abonnés à Gala.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

83 + = 84

2 commentaires sur “Rentrée littéraire janvier 2011: Les petits de Christine Angot