Chroniques de la rentrée littéraire 10


M-comme-Mohican-205x300

M Comme Mohican de Corinne Royer aux éditions Héloïse d’Ormesson

Nichée dans une petite vie confortable entre son métier de photographe, son époux et deux enfants, Claire retrouve un amant, 20 ans après leur relation. D’échanges de banalités en rendez-vous, le couple se reforme pour trois mois. Elle hésite entre ses « sentiments », consulte un psy, nous parle de sa tante Maria, de ses souvenirs d’enfance. Mais est ce la réalité ou une invention de son esprit après un accident vasculaire cérébral ?

De ce premier ouvrage, Corinne Royer nous attire dans un monde à elle, qu’elle est sûrement la seule à comprendre. On passe de l’héroïne à sa vie de famille à une grande tante Maria sans vraiment s’en rendre compte, mais, hélas aussi, sans comprendre. A retenir, pourtant un grand moment de littérature lors de l’évocation de la nostalgie, son épilation intime faite à moitié à l’arrivée de son amant, mais aussi les mots employés pour nous parler de l’amour, de l’érotisme. On se demande où l’auteur a puisé son inspiration pour le laisser aller à de tels poncifs qui ne veulent rien dire.

M comme Mohican est le premier ouvrage de Corinne Royer, on espère seulement qu’elle ne continue pas !

Un roman découvert dans le cadre du partenariat avec les Chroniques de la rentrée littéraire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 77 = 84