Conférence de rédaction du 25 février 2010 1


Comme chaque mois, il y a les nouveaux venus, les visiteurs réguliers et les « accros ».  Avant toute chose, passage par la cuisine où chacun dépose ses créations culinaires pour le repas du midi pris en commun.

Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à venir tous les mois?

Ils vont vous le dire.

Nathalie (directrice de la BDP de l’Indre) : « C’est la première fois que je viens et je suis très impressionnée par la réalisation, le fonctionnement, l’intérêt des bibliothécaires et par la façon dont ils se sont approprié le blog. C’est un outil d’avenir qui crée du consensus, qui rassemble et permet de partager. A force de consulter Chermedia, j’ai eu très envie de vivre une conférence de rédaction. J’ai été séduite par la richesse des informations  et par la diversité des outils proposés. Que Chermedia soit apparu dans le département du Cher n’est peut-être pas un hasard,  le contexte justifie le besoin de lien et de partage. Je pense qu’il est important de diffuser et de donner envie au plus grand nombre de devenir contributeurs. Je rêve d’une petite soeur ou d’un petit frère de Chermedia dans l’Indre! »

Françoise (Achères) : « Je suis nouvelle dans le monde des bibliothèques et je n’imaginais pas une telle richesse dans le travail. Je n’imaginais pas que Chermedia était si complet, et malgré quelques inquiétudes, « c’est tout du plus! ». Je pense qu’il est important de travailler la transmission ».

Eliette (Vignoux-sous-les-Aix) : Je connais Chermedia depuis le début mais c’est ma première conférence de rédaction. Au début, je n’osais pas trop explorer Chermedia et je craignais de ne pas savoir. Puis ma curiosité l’a emporté et je me rends compte de la richesse des contacts possibles ».

Annie  (Sancergues) : « J’ai découvert Chermedia par hasard. Mes collègues m’ont proposé d’assister à cette conférence de rédaction. Depuis ce matin, c’est pour moi une expérience innovante. Le fonctionnement en réseau est particulièrement utile en milieu rural pour nous permettre d’avancer ensemble. J’ai découvert la dynamique des moyens mis en oeuvre pour faire vivre Chermedia ».

Et les accros ?

Roger (Sancergues) :  « En 2008, j’ai lu un article sur les livres électroniques et j’ai découvert Chermedia. J’ai eu envie de venir à une conférence de rédaction pour découvrir les livres électroniques. Depuis, je viens régulièrement parce qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à acquérir. Pour moi, c’est une ouverture sur le web et des découvertes permanentes ».

Elisabeth (Vignoux-sous-les-Aix) : « J’ai entendu parler de Chermedia lors de la journée de rencontre annuelle des bibliothécaires du réseau de la Lecture Publique du Cher. J’ai toujours été très attirée par les outils informatiques, et c’était une occasion d’approfondir mes connaissances. Depuis, je viens à chaque fois pour le plaisir de rencontrer des gens , partager , faire et construire avec eux. Chermedia comble mes attentes au-delà de ce que j’espérais ».

Martine (DLP) : « Au départ, j’ai voulu entrer dans  le monde du web. Chermedia m’a permis de découvrir une autre facette du web : les contacts humains, le partage, le lien et la possibilité de créer ensemble. Les conférences de rédaction me permettent des échanges que sans doute je n’aurais pas vécus ailleurs ».

Après la présentation de la matinée et des participants, nous découvrons certains petits recoins de Chermedia où peu s’aventurent : logos et bannières, Delicious, newsletter, agenda, veille collaborative… Après les explications, tout s’ éclaircit.

Et maintenant, tout le monde au travail ! Christine nous propose de nous répartir afin de rédiger collectivement des articles sur différents thèmes plus ou moins imposés !

En même temps, alimentation de la playlist (le petit lecteur tout en bas de la page d’accueil que chacun peut écouter comme bon lui semble).

Parmi les thèmes proposés, l’ouverture de la bibliothèque de Foëcy, l’agrandissement des locaux des Archives Départementales et la construction du Musée de la Résistance, le Printemps de Bourges, le voyage des bibliothécaires à la Cité des Sciences, la restitution du déroulement de la journée ( c’est ce que vous lisez en ce moment même).

12:30. Allons partager le buffet (d’ailleurs vous pouvez trouver certaines recettes sur le groupe « Les buffets de Chermedia ») 🙂

buffet

L’après-midi s’ouvre sur une surprise. Quelques personnes de la DLP se font  passeurs de poèmes   afin d’offrir aux autres  un texte qui les a touchées. La lecture à voix haute commence.

Pas question d’en rester là, proposition est faite à tous de  choisir  un poème, puis de le lire  ou de le partager sur chermedia.

Chacun s’affaire, feuillette des recueils, se gratte la tête, le choix s’avère quelquefois difficile, quelquefois évident, jamais gratuit, toujours sincère.

Les plus téméraires disent leurs vers devant la caméra, d’autres pianotent, l’expérience est nouvelle (on est sur chermedia:-), quelques uns cherchent encore le poème qui leur parle vraiment.christine

Et toujours un climat de partage et d’entraide devant les petites diffficultés techniques et autres.

Puis nous présentons l’état d’avancement des ateliers du matin. Rendez-vous sur Chermedia dans les jours qui viennent!

Tous ensemble ! Après l’écriture, la lecture . Chaque personne qui le souhaite offre un poème au groupe. Une fin d’après-midi poétique et émouvante .

Jurate et Christian.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 + = 84

Commentaire sur “Conférence de rédaction du 25 février 2010

  • michèle

    Oh que je regrette de ne pas être là…mais ma journée a été bien remplie d’histoires avec le tapis de lecture et les racontines sur l’hiver tout à l’heure…Belle idée pour les poèmes…et j’attends les recettes sur les buffets de Chermédia! 😉