Conférence – Pierre Paoli, la barbarie à visage humain


Couverture Roman

En écho à la parution de mon roman historique « Trompe-la-Mort, les carnets secrets de Pierre Paoli, agent français de la Gestapo », je propose une conférence monographique sous l’intitulé :

« Pierre Paoli : la barbarie à visage humain – Une ambition au service de la Gestapo »

Durée de la conférence —

90 minutes environ (45 mn d’exposé / 45 mn de débat)

Thème de la conférence —

Attachée aux réalités de l’époque, l’évocation du personnage se prête à un regard historiographique sur la collaboration, telle qu’elle fut relatée au cours de l’après-guerre…

Sujets abordés —

  • Le cheminement intellectuel d’un jeune Berrichon après la débâcle de juin 1940
  • Le soulagement lié à l’Armistice
  • Le modèle établi de la collaboration d’État
  • Le dilemme des jeunes face au STO
  • L’historiographie de l’Occupation et de la Résistance

Coût de la prestation —

Consultez l’auteur : jacques.gimard@orange.fr

Le mot de l’auteur —

Ce roman est l’histoire d’un choix. Le drame d’un mauvais choix comme pouvaient en inspirer les « années sombres » de l’Occupation allemande. Au lendemain de la débâcle de juin 1940, que signifiait vraiment trahir la patrie, servir le Maréchal ou construire la nouvelle Europe ?

Trop facile de trancher là, sur le vif. N’est-ce pas confortable de juger en s’abritant derrière le verdict de l’Histoire ?

Trop sacrilège d’égratigner le mythe de l’épopée guerrière. À quoi bon jeter la suspicion sur la distribution des rôles entre héros et salauds, entre Résistance et Collaboration ?

Trop pénible de supporter le legs d’un grand-père agent français de la Gestapo, dont l’aveuglement n’eut d’égal que la barbarie. Pourquoi l’atavisme devrait-il peser sur la conscience, comme une malédiction à perpétuité ?

Mathilde, petite-fille du gestapache Pierre Paoli, apprend à vivre avec ces questions. Parce que l’obsession du doute lui interdit de choisir entre abjection et compassion…

Source : Jacques GIMARD — Trompe-la-Mort — Les cahiers secrets de Pierre Paoli, agent français de la Gestapo (Éditions Qui Lit Vits )PP-Gestapo

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 − = 32