Dans la plus pure tradition des thrillers


Funérailles de Richard Montanari                     

Après « Déviances » et « Psycho« , c’est avec un grand plaisir que nous retrouvons les inspecteurs Kévin Byrne et Jessica Balzano pour une nouvelle enquête sombre et intense à Philadelphie.

Après la découverte du corps de Christina Jakos, retrouvée morte, près de la rivière, avec un étrange dessin en forme de lune fait à partir de sperme et de sang, l’enquête est véritablement lancée. Nos deux inspecteurs vont avoir fort à faire pour trouver des indices sur un serial-killer qui s’inspire de contes de fées pour tuer ses victimes. Un récit prenant dès les premières pages, des chapitres très courts pour que le lecteur se sente oppressé (460 pages pour 101 chapitres). Avec une atmosphère noire mais moins sanglante que ses deux précédents opus Richard Montanari nous emmène dans son univers pour nous livrer un thriller absolument magnifique avec, encore une fois, une fin inattendue : impossible de trouver le tueur avant les tous derniers chapitres. A lire pour tous les amateurs du genre. Edition Le Cherche Midi.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 + = 42

0 commentaires sur “Dans la plus pure tradition des thrillers