De l’autre côté du livre, Chapitre 10 : la sérénité retrouvée


Dans mon dernier billet, j’avais perdu pied, en proie au doute, au découragement. A peine quelques jours après vous l’avoir proposé, la situation s’est complètement renversée.

29072_1463330741812_1189788585_1333383_8222700_n

Ainsi va le cours de choses. L’usure et les difficultés commençaient à avoir raison de moi. Les tourments multiples m’assaillaient, la peur s’était emparée de moi. C’est au moment où j’embrassai l’ivresse fatale des profondeurs que j’ai entrevu la lumière, éblouissante. J’ai, d’un coup, d’un seul, retrouvé une forme de sérénité, une confiance de nouveau inébranlable.

Le fil est encore ténu, mais il s’est formé, il existe, et il y a fort à parier qu’il se renforcera encore d’ici la fin de l’année. Alors certes, je n’ai pas beaucoup avancé au cours de ce mois-ci, puisque je n’ai atteint que 45.000 mots. Certes, j’ai restructuré encore la fin de mon récit pour le mettre en cohérence avec l’évolution de mon écriture, et il ne me reste plus qu’une douzaine de chapitres avant de conclure ce premier jet.

Mais j’ai maintenant à ma portée un véritable horizon d’écrivain, et ce simple fait change considérablement les choses.

Je vous écris tous les mois depuis le début de l’année, sous mon pseudonyme, qui restera probablement à terme mon nom d’auteur. Pour différentes raisons sur lesquelles j’aurai sans doute l’occasion de revenir, mon anonymat va s’écorner dans les semaines qui viennent.

Je serais, sauf imprévu de dernière minute, dans les murs de la Direction de la Direction de la Lecture Publique, le 15 novembre prochain, à l’occasion de la venue de Livre Au Centre et de la formation à leur nouveau média social. Contrairement à ce que pense Christine, il ne s’agira pas d’une infidélité, mais plutôt d’une suite logique. Je me rachèterai néanmoins d’ici quelques mois en participant à l’une des conférences de rédaction de Chermedia, si personne n’y voit d’inconvénient…

En attendant, je lui souhaite un bel anniversaire, à ce beau média social où j’ai tant de plaisir à partager ces aventures avec vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 54 = 57