de quelle couleur est la terre du Cher ?


Présence discrète dans l’abbaye de Noirlac, mais, quand lundi nous serons partis, lui et sa compagne seront encore là : précisément jusqu’au vernissage de l’exposition, le 1er août.

Alors demain, journée 2 des Futurs de l’Ecrit, tâchez de le retrouver dans la foule ? Je vous donne des indices : ici dans Tiers Livre sur les travaux précédents de Koichi Kurita.

Mais surtout Koichi tient un blog, qui inclut ses collectes de terre depuis longtemps, alors voilà des photos de Dun-sur-Auron, ou Sancerre, ou les Estiveaux (je ne sais pas où c’est, les Estiveaux), mais vu par le voyageur de toutes les terres. Voilà donc celui qui nous donne à voir la couleur de notre terre, celle d’ici, et la met au pluriel.

De même qu’il entre dans les églises, traverse les marchés : prolonger l’expo Noirlac par le quotidien du Cher vu par Koichi Kurita à la DLP 18 ?

S’il vous plaît, dans ces trois mois, si vous l’apercevez, n’hésitez pas à la rencontre… (Il n’y en a qu’un, c’est lui…


A propos de François Bon

François Bon, écrivain, rencontre l'équipe de la BDP 41 lors de l'édition 2007 des Futurs de l'écrit. Engagé dans l'édition 2009 pilotée depuis l'abbaye de Noirlac, d'autant plus heureux de croiser l'aventure CherMedia qu'il développe (bien plus modestement !) un atelier web pour les bibliothécaires de Seine Saint-Denis à la médiathèque de Bagnolet. Site personnel : http://www.tierslivre.net . Remercie l'équipe de CherMedia d'accepter les contributions non départementales!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 4