Les animaux et nous : autour de la grenouille et des batraciens, à Morthomiers


Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Que se passe t-il à Morthomiers ? Des enfants auraient aperçu trois jeunes hommes, habillés comme des princes courant sur les berges de la Margelle en direction des bois. A la bibliothèque nous nous sommes réunis. Nadine a pris la parole :

« Tous les soirs, vers 22 heures j’entends des croa-croa qui proviennent de la rivière »

Martine renchérit :

«C’est inquiétant surtout que nous n’avons plus de garde champêtre ».

Jean-Paul d’un ton sentencieux :

« La Margelle, les croa-croa me font penser aux grenouilles, il faut faire appel à Charlotte de Nature 18 qui nous donnera un avis technique »

Geneviève la mémoire des Marémortains :

« Au fond des bois du palais, il y a la mare du diable disaient nos aïeux»

Notre responsable Jean-Claude, tout en se caressant la barbe qu’il n’a plus, :

« Du calme, je prends les choses en main. Des jeunes hommes habillés comme des princes, la rivière, les bois, les grenouilles je vais convoquer un savant, conteur de son état qui en plus est spécialiste en matière de fées et de princes ; il habite à Orléans il se nomme Bruno Walerski. En attendant il faut appeler Jean-François à la DLP et lui demander qu’il recherche tous les livres qui ont trait à la grenouille (contes, histoires, documents) quant à Jean-Paul il doit contacter Nature 18, Nadine et Martine vont préparer l’exposition »

Et tout alla très vite, premier rendez-vous le mercredi après midi, avec notre conteur, Nadine et Martine avaient préparé l’exposition, Jean-Claude la salle et Jean-Paul communiquait. Tout était prêt. Elodie avait ouvert le secrétariat de la mairie, « Titi » livré les bancs, les enfants attendaient avec impatience dans la bibliothèque. Marie-Jeanne de la DLP était présente en temps qu’observatrice déléguée aux affaires de fées et légendes. Et alors là, quelle ne fût pas notre surprise, monsieur Bruno Walerski était au fait de toute l’histoire : sur les réseaux sociaux il avait appris que les trois princes fils du roi d’Espagne recherchaient une princesse du royaume de Suède qui avait disparu, et cela pour l’épouser. Il réclama le plus grand silence, ouvrit son parapluie, prit son accordéon, et nous dévoila toute l’histoire de Rainette la petite grenouille verte! Les enfants étaient très attentifs, participaient quand il le fallait, Marie-Jeanne était dans son élément ; quant à nous, bénévoles de la bibliothèque nous étions bouche-bée prêts à avaler des mouches comme les grenouilles.

Animations coordonnées Morthomiers

La fin de l’histoire ? Il fallait venir parce que moi je mélange un peu tout il est question d’un héron maigrichon qui n’arrive pas à manger des vermisseaux, d’un renard très futé qui frappe aux portes la nuit et perd sa queue à la fin, d’un baiser sur la bouche de Rainette, d’une princesse, d’un mariage.

J’ai rêvé, sans doute, en tous cas je n’ai pas fumé je n’étais pas du voyage à Amsterdam ! Mais à la mairie une affiche me sidère : « L’épopée d’une petite grenouille » avec Bruno Walerski mercredi à la bibliothèque à 16h30. Je me pince Aie ! Aie !

Jean-Paul Esbelin (bibliothèque de Morthomiers)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *