Des B.T.S. contribuent à la valorisation du petit patrimoine 3


 
Une séance de travail aux archives départementales

Une séance de travail aux Archives départementales

 Trois étudiants en B.T.S., au lycée agricole de Bourges- Le Sollier, proposent une étude de valorisation historique de la commune de Baugy, pour tout public, à travers la mise en place  d’une signalétique.

 Leur but est de faire connaître ou redécouvrir l’histoire de la commune, de la partager et de renforcer les liens entre anciennes et nouvelles générations.

Les archives s’inscrivent dès la première phase, dans la collecte de documents historiques et iconographiques, et peuvent éventuellement accompagner le dossier jusque dans une proposition de maquette. En parallèle, les étudiants envisagent une campagne de témoignages, auprès des aînés ruraux, qui enrichira leur propos.

Ce projet abouti sera proposé et soumis au vote du conseil municipal, et pourra ensuite entrer dans une phase finale de réalisation.

 

Dès aujourd’hui, Mélanie, Caroline et Rolland sont en recherche de subventions pour concrétiser leur projet.

                                                                                                          Un jour de foire à Baugy

                                                                                                                         Un jour de foire à Baugy

Pour ce dossier, le fonds d’archives  de cartes postales anciennes a largement été utilisé en série 5 et 6 Fi, mais aussi des documents moins connus, comme les plans d’un fonds de  cabinet d’architecture en série 41 J. ou encore un plan du site du château de Baugy, de  1921 en série O.364.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 + = 65

3 commentaires sur “Des B.T.S. contribuent à la valorisation du petit patrimoine

  • OGER RIFFET EATENE

    Nous sommes actuellement en deuxième année de BTS SER « Services en Espace Rural » dans le lycée flambant neuf du Subdray depuis cette année (2009-2010).

    Au sein de ce lycée agricole, on trouve deux BTS :
    – SER et
    – ACSE « Analyse et Conduite des Exploitations ».

    Le BTS SER est un diplôme permettant aux titulaires de travailler en équipe sur des secteurs d’activité tels que :
    – le développement et la gestion de projets de services (à caractère social, économique, touristique, culturel,…)
    – l’animation et la gestion d’activités ou de structures dans un territoire rural
    – la création d’évènementiels, la communication, l’accueil, l’information et le conseil

    Le BTS ACSE est un diplôme permettant aux titulaires de s’installer en tant que chef d’exploitation agricole, de devenir conseiller de gestion, technicien dans un organisme agricole, gestionnaire dans une unité d’approvisionnement, animateur de développement rural ou d’exercer une activité commerciale ou de services dans le domaine agricole.

    Trois étudiants de BTS SER : Caroline, Mélanie et Rolland

  • Epailly Bernard

    Bonjour,
    Ancien de Baugy, je réside maintenant dans le sud-est, même si je viens de temps en temps dans le Berry, j’ai beaucoup de diffcicultés pour consulter les archives.
    Vous, par contre, vous paraissez très bien placés…
    Je suis à la recherche d’une info pointue.
    Je suis en train de reconstituer le développement des transports en commun à Baugy au début du XXe siècle.
    -Jusqu’aux environs de 1910 : Leclerc quelques autres assurent un service Baugy-garde d’Avord en berline attelée.
    – Après c’est une voiture qui fait ce service. Sont en concurrence le garagiste Malterre de Baugy et le garagiste Martin de Nérondes. C’est Malterre qui est choisi par le Conseil général. Mais 10 ans plus tard, vers 1920, c’est un certain Martin basé à Prémery dans la Nièvre qui enlève le contrat. L’entreprise est importante, elle devient progressivement le réseau des cars Martin, devenu depuis la Socetra qui vous transporte de Baugy à Bourges encore aujourd’hui.
    Ma question : le Martin garagiste de Nérondes qui a commencé à faire du transport automobile vers 1910 à partir de sa commune est-il le même que le Martin de Prémery qui s’est développé rapidement entre 1920 et 1930 pour devenir une entreprise importante de la région (maintenant basée à St-Doulchard) ?
    J’ai évidemment déjà interrogé la Socetra qui n’a pas d’archivers aussi lointaines.
    Je ne parviens pas à établir le lien entre ces deux Martin. Auriez-vous une idée ?
    Merci.
    Bien cordialement,
    Bernard Epailly
    Nb : c’est un sujet intéressant pour des étudiants : comment un modeste artisan garagiste a-t-il pu développer un véritable réseau de transport en commun qui couvrait, dans les années 30, les 2/3 du département du Cher et une partie du département de la Nièvre.

  • OGER RIFFET EATENE

    Bonjour monsieur Epailly,

    Merci pour l’attention que vous portez à notre projet.

    Pour votre demande, nous vous conseillons de vous orienter vers les Archives Départementales du Cher.
    Ils seront plus aptent à vous répondre que nous car nous n’avons pas étudié cette partie dans notre projet.

    Aux archives demandez la responsable du service éducatif, c’est elle qui nous a guidé dans nos recherche sur le patrimoine.

    J’espère que nous avons répondu à vos attentes.

    Trois étudiants de BTS SER : Caroline, Mélanie et Rolland