Des nouvelles de Didier Daeninckx : L’espoir en contrebande


poster_174103Trois phrases et vous savez que vous êtes dans l’univers de Didier Daeninckx : noir, c’est noir mais empli d’espoir.

Ce recueil de nouvelles récompensé par le Prix Goncourt de la nouvelle 2012 vous emporte aux quatre coins du globe dans des univers  imaginaires  profondément ancrés dans la dure réalité de la condition humaine. Une écriture précise et sobre qui vous entraîne à la rencontre de personnages étonnants réels ou inventés qui, tous, nous questionne sur le sens de la vie, l’injustice, la médiocrité, le pouvoir. Un portait sombre du monde d’aujourd’hui qui nous interroge sur notre propre capacité à résister…

Si vous avez aimé « Main courante », « Cannibale »,  « Meurtres pour mémoire » ou « La mort n’oublie personne », précipitez-vous dans ce nouveau recueil et retrouvez, notamment « La péniche aux enfants » qui se termine par « Depuis je reviens chaque matin au bord de l’Ourcq. Je dévisage les pêcheurs, je scrute le nom des péniches sur les coques. En vain. Devant moi,les écluses libèrent leurs eaux comme un livre ouvert offre ses mots »


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 − = 21