Dolmen de Cruguellic – Les pierres parlent… 1


ploemeur

30 juillet, au cœur de la Bretagne, le dolmen de Cruguellic (commune de Ploemeur), Yannick Jaulin conte pour tous, à partir de 10 ans. Oui, LE Yannick Jaulin de Pougne Hérisson ! Coup de chance pour les vacanciers… et les locaux de l’étape…
Une soirée entre rires et gravité : quoi de commun, en effet, entre la poulette adolescente, insomniaque et boulimique et Merlicoquet celui qui est « toujours jamais content » ? Et la nouvelle version de Moitié de Coq, revisitée et intégrée dans la vie moderne, Moitié de Coq devenant Moitié de Joe, bluesman à la maison de tolérance « Rosebud » de Pougne – Hérisson… Et cette pauvre taupe, condamnée à être enterrée vivante sur proposition du cantonnier Zidore…
A découvrir en écoutant Yannick Jaulin.
Y-Jaulin Non, il ne s’agit pas, surtout pas, de glorifier le bon vieux temps : celui où l’on dormait à 25 dans une seule chambre, où les vaches cohabitaient avec les humains, où le grand-père mourait de tuberculose en laissant généreusement ses microbes aux générations suivantes, où les enfants étaient exploités dans les travaux des champs (pas besoin de centres de loisirs, remarquez…) mais plutôt de donner des clés de compréhension du monde d’aujourd’hui et des relations entre les êtres vivants.
Il vient chercher les réactions du public, le fait chanter, lance des débats philosophico-existentiels.
Quelques coups de griffe savamment assénés, une conception du monde et des relations entre les hommes entre cynisme et humanisme et un dernier conte qui nous tire en même temps larmes et rires « Henri tu me fais tellement rire ».
A l’occasion, courez découvrir ce grand conteur, notamment à Pougne Hérisson pour le festival « Le Nombril du monde » du 12 au 15 aout.


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =

Commentaire sur “Dolmen de Cruguellic – Les pierres parlent…