Du trait…. à la caricature!


Trait fin ou grossier, la caricature dégage la personnalité, elle s’appuie sur le physique pour mettre l’accent sur la spéficité de chacun.

En France, vers 1830 se développe le dessin de presse, à travers le journal

11Fi Duvergier de Hauranne 2

11Fi Duvergier de Hauranne 2

satirique illustré, qui atteint son apogée avant la première guerre mondiale.  Cette nouvelle pratique combine le fait d’un climat politique et social enclin à une grande liberté d’expression,  et  une nouvelle technique en matière d’impression des journaux,  la lithographie qui permet une grande production des images. Représentation d’un contre pouvoir efficace et percutant, la caricature politique se retrouve dans une certaine presse comme « La Caricature » ou « le Charivari ».

Dans le genre,   la dernière acquisition  des archives départementales met sur la sellette,  le personnage  de  DUVERGIER De HAURANNE. Cette caricature est imprimée chez Aubert, maison fondée par le dessinateur Charles  Philipon, initiateur à partir de 1830 d’un genre nouveau, le journal satirique illustré. Cette imprimerie regroupe les meilleurs dessinateurs du moment.

Pour aller plus loin dans la découverte, regardez l’exposition virtuelle présentée par la BNF sur un des maîtres   caricaturiste de cette époque, Daumier!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =