Livres, jeux et petite enfance : rencontre avec Bernadette Vallette biblio-ludothécaire 1


keu
Après que tout le monde se soit présenté, le débat est lancé sur l’introduction du jeu (jouet) dans la bibliothèque. Puisque ce lieu est maintenant déserté par le public, le jouet pourrait jouer le rôle de « produit d’appel ».

Les questions qui se posent sont les suivantes :quelle relation avez-vous avec le jeu ?, quelle place le jeu a-t-il dans votre activité professionnelle ?, qu’en pensez-vous ?

L’assemblée composée de personnel de la petite enfance (puéricultrice et éducatrice) et de membres de bibliothèques municipales à donné ses impressions :

Une représentante de la commune de Blancafort pense qu’il est important pour l’enfant de jouer et qu’il faut aussi lui donner l’accès au livre, à la connaissance, pour son développement personnel.
Elle serait donc favorable à l’introduction du jouet (jeu) dans la bibliothèque.

Plusieurs bibliothèques municipales, Saint-Florent-sur-Cher, Saint Amand-Montrond, Saint-Doulchard vont intégrer de différente manière le jeu dans leur bibliothèque.
C’est alors qu’intervient Marie-Jeanne Chambrion qui explique que la Direction de la Lecture Publique à crée un outil le thémakit contenant des livres-jeux dans le but d’aider le réseau dans cette entreprise.

Des puéricultrices voient dans le jeu l’outil nécessaire à la construction à l’enfant mais envisagent mal qu’il puisse s’adjoindre au livre. Par ailleurs, un lieu réservé à ce moment privilégié leur semble indispensable.

La bibliothèque de Saint –Eloy de Gy présente la particularité d’avoir la ludothèque construite juste a coté de ses locaux.

Afin d’adjoindre le jeu au livre, Bernadette Valette propose plusieurs solutions :
– le mettre sur une étagère à côté du livre pour attirer l’enfant, ne pas laisser jouer les mamans avec ; (une grande place n’est pas nécessaire). Il y a des groupes d’âge à respecter 0 à 3 ans, 3 à 6 ans. Prévoir des jeux de docteur Maboul, des tablettes pour les adolescents, des jeux de sociétés pour la fantasy, des puzzles.

La présentation des jeux dans la bibliothèque, va découler du type de jeu que l’on va installer, de l’environnement (prévoir des tapis en mousse par exemple).

Suite aux échanges entre personnes, puisque l’intégration du jeu dans une bibliothèque paraît réalisable, un rapprochement entre la bibliothèque de Saint-Amand-Montrond et une éducatrice du secteur s’est opéré, point positif de cette rencontre, qui sera peut-être les prémices d’un prochain partenariat ?

En conclusion, Bernadette Valette constate qu’à ce jour, en campagne, la bibliothèque reste le seul lieu on se retrouve. Après la famille, et le travail, la bibliothèque reste le seul lieu de convivialité.


A propos de Veronique Genest

C'est mon vrai nom Véronique Genest. Je travaille à la Direction de la Lecture Publique. Je suis chargée de l'équipement des livres qui partent en réservation et du secrétariat des formations assurées par la DLP, entre autre. J'ai donc une tache polyvalente. Mon bureau se situe dans la salle où se trouvent les chauffeurs des bibliobus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 − 24 =

Commentaire sur “Livres, jeux et petite enfance : rencontre avec Bernadette Vallette biblio-ludothécaire