Ecouter… lire, sur le sentier de découverte de la forêt de Neuvy deux Clochers, 21 août


Comme chaque fin d’été, écouter… lire s’est échappé de ses endroits de diffusion habituels (salle des fêtes communale ou grange de la tour de Vesvre) pour découvrir d’autres lieux. Après les bords de la Loire l’année dernière, c’était au tour du chemin de découverte de la forêt communale d’accueillir notre animation.

Il s’agit d’un sentier de 2 kilomètres, balisé de panonceaux entièrement réalisés en poterie par un  couple d’artisans de la commune (Anna et Ingo Görden). Sur ces panonceaux, des explications sur la flore rencontrée en chemin, croquis, photos, textes, ainsi qu’une histoire, en chapitres, sur le thème de la forêt, inventée par un auteur de la commune (Julien Girard).

Nous voulions faire découvrir ce sentier très agréable et un peu méconnu des habitants tout en vivant un écouter… lire tout entièrement tourné vers la lecture et l’écoute. Ainsi, la consigne était, pour nos promeneurs, de revenir, un autre jour, pour lire à loisir les panonceaux (la consigne a bien entendu été gentiment contournée !).

Le thème de la forêt s’était bien évidement imposé aux membres de l’équipe de la bibliothèque, qui a invité pour l’occasion des lecteurs de notre bibliothèque ainsi que des poètes locaux à lire des textes.

Sept lecteurs ont ainsi lu à tour de rôle un extrait du Baron Perché d’Italo Calvino, une nouvelle d’Andrée Chédid, des poèmes composés par un habitant, quelques Chants d’Arbres, de Joël Sadeler, de longs extraits lus à deux voix de l’Homme qui plantait des Arbresforêtforêt 2 de Giono…

Tout au long du sentier, nous faisions des pauses et nous écartions un peu du sentier pour nous asseoir dans des lieux repérés auparavant : près d’une cabane de branchage, sous une immense chêne, sur un doux tapis d’herbes très fines, dans une forêt de résineux… et écouter les textes lus.

La chaleur de ce samedi d’août nous faisait apprécier d’autant plus l’ombre des arbres. Un magnifique goûter partagé à la fin du sentier, tout imprégné de l’odeur des mirabelles cuisinées de multiples façons, a clôturé en beauté ce très beau moment partagé. Nous étions 29 participants : marcheurs/lecteurs/flâneurs/écouteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − 64 =