En même temps, toute la terre et tout le ciel.


Ruth OzekiEn même temps, réel et imaginaire
En même temps, intime et universel
En même temps, aujourd’hui et hier
En même temps, méditatif et romanesque
En même temps, léger et profond, inquiétant et cocasse…, le roman de Ruth Ozeki nous happe jusqu’au bout, tant les histoires qu’il raconte forme une éblouissante mise en abîme, récits remarquablement imbriqués qui forment un tout !

Cela commence avec les mots de Nao, une adolescente drôle et attachante, qui décide de noter dans un journal intime avant de l’abandonner, les derniers moments de sa vie au Japon. Un état des lieux, des états d’âmes et des réflexions qu’elle adresse à un éventuel lecteur, nous en l’occurrence, qui parcourons ses phrases…

Mais sa première lectrice sera Ruth, jeune écrivain en panne d’inspiration qui, quelques années plus tard, tombera sur ce journal rejeté par la mer…  avec Ruth, nous suivons les pas de Nao, curieux et inquiets de connaître la fin de l’histoire…, une histoire qui, entre les mains de Ruth, ressuscite.  Un choc pour Ruth qui, de plus en plus troublée par ces glissements temporels, s’interroge sur le sens même de son travail et sur le mystérieux destin de Nao qui tarde à se dévoiler… Un choc telle une vague, qui l’aspire dans un autre monde, si loin, si proche, où le ciel et la terre forment un tout.
Où il suffirait d’écrire la suite pour changer le destin de Nao ?

En même temps toute la terre et tout le ciel, de Ruth Ozeki (née en 1956, de père américain et de mère japonaise), traduit par Sarah Tardy, paru aux éditions Belfond en 2013 (500p.).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − 36 =