« Engagements » : un moment d’intense émotion


Vendredi 4 novembre, à Vignoux-sous-les Aix, le public emplissait presque la bibliothèque.

L’après-midi, il avait fallu vider des étagères pour les pousser et installer des chaises,  et laisser à Cécile Cotté la place de donner son spectacle « Engagements ».

Pendant près d’une heure, la comédienne, sobrement vêtue de noir, a lu, ou plutôt fait résonner en chacun des spectateurs, des extraits de textes d’auteurs et de poètes du monde entier qui dénoncent la violence et les injustices faites à l’homme par l’homme : Antonin Artaud, Pablo Neruda, Pier Paolo Pasolini, Primo Levi, Vinicius de Moraes, Abdellatif Laâbi

2011 nov Cécile Cotté 002

« Engagements », tel est le titre de ce parcours poétique. Au pluriel, avec un s, parce que l’engagement peut prendre des formes diverses : moral, religieux, politique, écologique, artistique… ou tout simplement humain. Dans les textes lus, il était question du totalitarisme stalinien et des dictatures, de la guerre, d’Hiroshima, du racisme, de la pauvreté en Afrique, du rôle du poète dans la société…

Quelques courtes citations extraites du spectacle :
« On voulait crucifier mes mots et flageller mes vérités. […] Mais ma parole est bien vivante et mon coeur libre accuse. » (Pablo Neruda)
« Et nous, que sommes-nous, sinon des ébénistes, à façonner la tête humaine, cette bûche ? Nous polissons les cerveaux d’une langue râpeuse… » (Vladimir Maïakovski, en parlant des poètes et des écrivains)
« Le noir n’est pas une couleur. Le noir, c’est le regard de l’Autre. Une histoire millénaire… » (Barnabé Lalaye)

DSC00331_s

Un accompagnement sonore, concocté et géré par Stéphane Scott, allégeait et soutenait tout en même temps cette lecture très dense. Le texte de Maxime N’Debeka, Afrique rythme, par exemple, y a encore gagné en intensité.

Signe que les spectateurs ont été particulièrement émus : ils ont eu beaucoup de mal à rompre le silence qui a suivi les applaudissements.

Dans ses « Poésies en jeux », Cécile Cotté propose quatre autres thèmes : l’amour et les poétesses, poésie et humour, haïku, poésies russes. Vous pourrez voir un extrait de sa lecture-spectacle Haïku, accompagnée par une danseuse japonaise, dans la vidéo ci-dessous.


A propos de bm Vignoux-sous-les Aix

Situé à quinze kilomètres au nord-est de Bourges, Vignoux-sous-les Aix est un village d'environ sept cents habitants qui appartient à la Communauté de Communes en Terres Vives. La bibliothèque a ouvert dans des locaux neufs fin août 2005. L'équipe de bénévoles, dirigée par Jocelyne Dell'Olio, se compose d'Anne, Annie, Barbara, Chrystelle, Colette L, Colette M, Danièle, Eliette, Elisabeth, Françoise et Gérard. Plusieurs expositions et animations ont été proposées au public ; et depuis deux ans, les enfants peuvent assister un samedi par mois à l'heure du conte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 − 40 =