Exposition : « Le grand duc vole de nuit »


 Poste TSF, années 1940, collection Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, DADP-CG18 F. LauginieRadio et Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Le grand duc vole de nuit », «Le dentiste est enragé», « Vercingétorix a quitté Alésia »… Tout le monde connaît ces phrases poétiques ou incongrues et les associe à l’écoute clandestine des programmes radio de la BBC pendant la Seconde Guerre mondiale. On ne mesure guère aujourd’hui l’enjeu que revêtent alors  pour la Résistance ces messages codés, unique moyen de communication direct avec les Alliés. On sait rarement que leur emploi fut imaginé par un agent français des services secrets britanniques opérant dans l’Indre…

 D’un usage strictement militaire, au début du XXe siècle, la radiotéléphonie sans fil (ou TSF) ne tarde pas à devenir un véritable média et entrer dans un grand nombre de foyers dans les années 1930. Emetteurs et récepteurs radio sont pendant la guerre des outils de communication privilégiés par les différents protagonistes, tant dans le domaine de la diffusion de l’information et de la propagande que celui du renseignement politique et militaire.

 La presse, notamment clandestine, tient un grand rôle dans la diffusion de l’information et le développement de la Résistance, mais la radio, premier média « de masse » est à n’en pas douter pour les belligérants l’arme décisive pour emporter la bataille de  l’opinion.

 La première transmission à Londres d’un message chiffré depuis Châteauroux le 9 mai 1941 par Georges Bégué, opérateur du SOE et inventeur des fameux messages personnels, ou encore l’importance stratégique de l’émetteur d’Allouis placent le Berry au cœur de cette véritable guerre des ondes.

 Des pièces rares et mêmes inédites issues des réserves du musée et de collections particulières sont ainsi proposées dans cette exposition originale, qui associe matériels d’époque, documents d’archives et extraits d’émissions nous replongeant dans l’ambiance sonore de ces années sombres.

 

Exposition présentée du 21 novembre 2013 au 9 mars 2014

 

Direction des Archives départementales et du patrimoine

 Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher 

Rue Heurtault de Lamerville

18 000 Bourges

02.48.55.82.60

direction.archives@cg18.fr

 

Informations complémentaires et catalogue d’exposition en ligne sur :

www.resistance-deportation18.fr

  Horaires d’ouverture de l’exposition :

Du lundi au vendredi : 8 h 30 – 12 h 30 et 13 h 30 – 17 h 30

Samedi et dimanche : 14 h – 18 h

 

Entrée libre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 + = 29