Exposition photographique « Cher(es) Petites Mairies » à Bessais-le-Fromental


L’exposition photographique et citoyenne « Cher(es) Petites Mairies »

est visible dans la commune de Bessais-le-Fromental

 

Ce témoignage photographique sur le premier échelon de notre démocratie

sera visible du 27 au 31 mars 2017

Horaires d’ouverture :

– lundi : 10h – 12h
– mardi : 10h – 12h et 15h – 16h30
– mercredi, jeudi et vendredi : 10h – 12h

Entrée gratuite

 

Un volet pédagogique y est intégré : origine et évolution des maires et conseils ; fonctionnement de la mairie ; origine de Marianne, élaboration de la devise « Liberté – Égalité – Fraternité », origine du drapeau… ainsi qu’un questionnaire ludique disponible pour petits (et grands) permettant aux enfants de découvrir l’exposition de façon plus interactive.

Extrait du communiqué :
 » Après avoir photographié les petites mairies du département rural qu’est le Cher, le photographe nous présente ces lieux de deux points de vue (sous forme de diptyques). Il présente en simultané d’une part la vision que tout individu peut avoir et d’autre part la vue de la salle du conseil, plus particulièrement la table autour de laquelle les élus se réunissent et délibèrent.
Grâce à cette série photographique et à ce rapport entre ces deux visions, Yannick Pirot plonge le citoyen dans ces lieux symboliques et, au delà de l’intérêt architectural, suscite des questionnements sur la citoyenneté, l’engagement politique au sens premier, la représentation démocratique, l’aménagement du territoire… »

 

Affiche-CheresPetitesMairies-BessaisFromentalA4150 Affiche-CheresPetitesMairies-itinerance


A propos de pirotyannick

Après quelques années passées dans l’industrie, je me réoriente vers la photographie en 2000. Spécialisé dans le reportage, le portrait et l’illustration, ma photographie se situe à la fois dans une approche documentaire, figurative et esthétique. Mêlant témoignages singuliers, constat et expression, je raconte des histoires souvent dans un souci d’actualité et tente ainsi de témoigner de mon époque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 + = 72