Festival d’Angoulême, regard 2 suite…


Comme l’a précisé, Marie-Jeanne, nous voici débarqués sur la planète BD, pour la 39ème édition.

DSCI2034

Le ton est donné; le cœur de la ville bat au rythme des expositions, des conférences, des stands des éditeurs, des rencontres avec les créateurs avec possibilité de dédicaces. le mélange des genres est total…

DSCI2029

Le président de cette 39ème manifestation est l’américain « Art Spiegelman« ,  né en 1948 à Stockholm,  mondialement connu depuis la publication de « Maus » en 1986 sur la Shoah, qui retrace la vie de sa  famille durant l’Holocauste…Pour cette œuvre, il recevra le célèbre prix « Pulitzer » en 1992.

DSCI2028

Au fil de nos pas, je découvre avec surprise les grandes fresques de « Chronique de Jérusalem » de » Guy Delisle« , dessin en noir et blanc.

DSCI2013 DSCI2014

Cette BD est un documentaire sur l’histoire de la famille de » Guy Delisle » immergée dans Jérusalem Est, village arabe, annexé après la guerre de six jours en 1967 et  marqué par les conflits depuis des millénaires…Guy Delisle est né en 1966 à Québec. Il travaille tour à tour au Canada, en Allemagne, en France, en Chine, en Corée du nord, enseigne l’animation sur l’Ile de la Réunion et finit par s’installer à Montpellier…Il publie une dizaine d’Album inspiré de ses voyages au côté de sa femme médecin humanitaire qui parcourt le monde. « Chroniques de Jérusalem«  sera consacré meilleur album d’Angoulême 2011.

Parmi mes coups de cœur, je citerai l’exposition de « Fred« , de son vrai nom Frédéric, Othon, Théodore ARISTIDES, belle exposition rétrospective de ses œuvres pleines de poésie, d’humour… Il a obtenu le prix d’Angoulême 1994 pour « L’histoire du corback aux baskets« . Cette œuvre est inspirée d’un séjour en milieu psychiatrique pour dépression… La BD lui manquait au point qu’il décida d’interrompre  sa retraite pour retrouver goût à la vie.

DSCI2045 DSCI2047 DSCI2048

Sans pouvoir tous les énumérer, je terminerai par « Claude Ponti« , le papa « d’Adèle et des poussins jaunes au large bec souriant« … Hélas il fut fidèle à sa réputation « Foulbazar« …Il a également écrit des romans pour adultes: « Les Pieds-Bleus », » Est-ce qu’hier n’est pas fini? »,   » Le monde et inversement »

Voilà le regard d’une néophyte qui ne connaissait le festival que de renommée… Merci à Marie-Jeanne, Martine et Hélène de m’avoir entrainée dans cette belle découverte…Merci à tous et à notre dévoué chauffeur Patrick.

Danielle RIO

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32 − = 30