Hommage au voyageur au long cours Bernard Giraudeau 1


les-dames-de-nage-verso

Un grand mais discret acteur, réalisateur-scénariste, écrivain et voyageur-humaniste vient de nous quitter à seulement 63 ans : Bernard Giraudeau, des suites d’un cancer (encore un, après Dennis Hopper et bien d’autres artistes rattrapés par le crabe)… Petit hommage avec son film sur l’esclavage au Sénégal au temps des Lumières (« Les Caprices d’un fleuve », 1995)… … … et bien d’autres en tant qu’acteur.

http://www.youtube.com/watch?v=HlsQ2YZVGkASon dernier ouvrage « Cher amour » (Métaillié, 2009) fut encensé par la critique la moins conciliante (le « pitbull » Eric Naulleau, lui-même éditeur, était enthousiaste sur France 2 dans « On n’est pas couché » l’an dernier – voir à 5 minutes 30 secondes ce qu’il en pense au cours de l’émouvante interview de Bernard Giraudeau en 3ème vidéo – et il n’en a dit que du bien malgré sa réputation de dur à cuire de la chronique culturelle, selon lui ce fut « le meilleur ouvrage lu et chroniqué depuis des années » au cours de la vie de l’émission)…

Né dans la ville portuaire de la Rochelle 7 ans jour pour jour après l’appel du général de Gaulle à Londres, le jeune homme était prédestiné à l’appel de l’océan puisqu’il s’engagea très tôt (à 15-16 ans) dans la marine marchande, un peu comme le jeune nantais Jules Verne ayant fugué à 8 ans sur un navire de commerce destiné aux îles et aux épices, avant d’écrire plus tard ses romans d’aventures : d’où son goût très prononcé lui aussi pour la mer, l’aventure humaine et la découverte de civilisations différentes (son rôle de marin revenu d’exil – pour les beaux yeux de Catherine Deneuve – lors du carnaval du petit port de Trentemoult dans « La Reine blanche » de Jean-Loup Hubert, est quasi-autobiographique)…

Pour la littérature jeunesse, on se souviendra avec émotion de sa participation à l’album-CD « Les Contes d’Humahuaca » (éd. Métaillié-Seuil jeunesse, 2002) consacré aux légendes des Andes péruviennes, sans oublier sa participation sur bien d’autres livres sonores (ce conte-CD écrit et lu par l’acteur, ainsi que les DVD « Les Caprices d’un fleuve » et « La Reine blanche », sans oublier le roman « Cher amour » en section adultes, sont disponibles à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher)…http://www.dailymotion.com/video/x9dmn0_bernard-giraudeau-vs-zemmour-naulle_funUn touche-à-tout de génie, au physique et aux yeux bleus inoubliables mesdames, mais surtout un grand artiste-voyageur, dans la lignée de Blaise Cendrars ou Nicolas Vanier, à redécouvrir à l’occasion de cette triste nouvelle.


A propos de stef18

Adjoint du patrimoine à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher depuis 10 ans bientôt, je suis actuellement affecté à la section adultes (commandes de livres documentaires et BD ado-adultes, CD audio et DVD)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 − = 86

Commentaire sur “Hommage au voyageur au long cours Bernard Giraudeau