Illustration sonore ou écriture : chacun cherche son chat


A partir d’une photo ou d’une vidéo, laisser les sensations venir, les traduire en mots ou en sons, tel est le défi du jour !

[un film court de Siri Melchior, par truk animation, sur Vimeo]

[ et merci, pour le titre emprunté, à Cédric Klapisch]

Reflets de ville. Paris. la Seine. Tour Eiffel, tête à l’envers. Maître Chinate, chien dehors, chat dedans, rôde. Parfois en soi les forces sont contradictoires. Vouloir aller de l’avant et reculer, regarder devant et c’est le passé qui retient.

Quoi domine, qui se soumet?  l’un va de l’avant l’autre freine des quatre fers.

Et déjà la nuit tombe. Une part de toi sommeille. A l’intérieur tu feules furieusement. Une caresse féline, chat comme toi égaré, te sort de la torpeur. Surpris, tu montres les crocs et tu tournes le dos.

Le jour se lève, ton chien retrouve les siens. Et que fait le chat qui sommeille en toi ?

Nuages sur Paris quand rien ne te souri. Le ciel pleure sur ta vie.

Quoi domine, qui se soumet? l’un va de l’avant l’autre freine des quatre fers.

Ton reflet contradictoire te fait trébucher, tournoyer, plonger.

Dans la panique tu sais mobiliser toutes tes forces. Retrouver la surface.

Tu souris chien, tu souris chat.

Qui a dit  que les chiens ne faisaient pas de chats ?

[par : Boris F., Fabienne A., Kathie D., Lucille P., Thomas L.]

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

66 − 58 =