Rentrée littéraire 2010 : un regard 20 1


Instructions pour sauver le monde

Instructions pour sauver le monde de Rosa MONTERO.

Editions Métailié.

Par quoi sommes nous guidés, quand on choisit  un livre sur une  table de nouveautés ?

Quelquefois un bon résumé, souvent l’esthétique de la couverture, cette fois-ci le titre est  prometteur.

« Instructions pour sauver le monde », c’est alléchant, quelqu’un aurait une recette miraculeuse pour nous sauver.

Les romans peuvent être faits de mille promesses, d’espoirs, mais ils peuvent aussi nous engloutir.

Rosa Montero avec ce titre, pourrait-elle nous donner des leçons d’apprentissage à la vie ?

A la survie peut être?

Elle  nous emmène en enfer, tout au bord du monde où les frontières de la raison, de la justice, du discernement n’ont plus cours.

Tout est noyé dans une brume blafarde.

Des nuits de larmes, d’alcool, de désespoir.

Chacun s’englue dans sa misère, vanité, imposture, on  pensait ouvrir des pages sur l’espoir.  Oh !

Pourtant Matias, Cerveau, Fatma nous donnent une leçon de vie. Ils s’enroulent dans leur misère, leurs contradictions, mais au delà et tout au long du texte, des étincelles,  des brillances, des moments de grâce infinie nous traversent.

Des crêtes de lumières blanches éclairent cette obscurité, nous avançons dans la nuit, dans le  dénuement ; avec ces personnages, le corps et le regard tout entier tendu vers un faisceau de possibles illuminant ce chemin.

Cerveau, vieille alcoolique, partage avec Matias, la nuit, des théories scientifiques sur l’unité  du  monde, où chaque acte accompli, bon ou mauvais aurait des conséquences multiples sur l’ordre ou  le désordre du  monde. Des résonances, des échos des ondes, des transferts permettraient un  rééquilibrage permanent et  nécessaire à la survie de notre espèce !!

Chaque acte participerait de l’ordre ou du désordre chaotique de l’univers !!

Finalement,  nous serions bien en possession de quelques  recettes !!!!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78 + = 84

Commentaire sur “Rentrée littéraire 2010 : un regard 20