Jouer ? Jouer… Jouer ! 5


Copie de IMG_0899

Approchez ! Approchez ! Et si on jouait ensemble ?

Au moment où se déroule, à la Grande Halle de la Villette, le salon du jeu vidéo, j’ai envie de vous présenter un autre salon du jeu qui s’est tenu à Essen (dans le nord de l’Allemagne) le week-end précédent, celui du jeu de société « Internationale Spieltage« …

Une manifestation qui surprend par son ampleur, son caractère festif et l’atmosphère concentrée et joyeuse des milliers de participants… Ou comment retrouver une part de son enfance en se confrontant aux autres par des jeux de réflexion, de stratégie ou de manipulations…

Vous n’avez pas oublié la première fois où vous avez gagné aux Petits Chevaux… Vous n’avez pas oublié les règles de la Belote ou du Tarot…Vous n’avez pas oublié la découverte de nouveaux jeux tel le Quarto (diabolique, puisque dans sa conception même, c’est vous qui donnez la pièce gagnante à votre adversaire !)… Vous n’avez pas oublié le plaisir des alliances dans certains jeux  tel le Uno (clin d’œil aux zamis du train !)… Alors, vous serez sûrement conquis par cette manifestation qui se déroule chaque année : attendez vous à être surpris.

D’abord, à l’arrivée, dans le parking, vous croisez Dark Vador, une poupée japonaise ou un chevalier médiéval ! C’est normal : en plus des jeux de société une large place est réservée aux jeux de rôle…

IMG_0901

Puis, dès l’entrée, le nombre de personnes – adultes et enfants – qui jouent est incroyable. Pas une minute à perdre, une espèce de frénésie s’empare de chacun pour tester les nouveaux jeux (plusieurs centaines !), rencontrer les autres, se laisser aller à ce plaisir là sans culpabilité aucune…

On y parle toutes les langues, on se confronte aux autres dans une ambiance détendue, on y exerce ses capacités de réflexion, on y construit des stratégies improbables. On gagne, on perd pour le seul plaisir de rencontrer l’autre et de JOUER !!!

IMG_0898


A propos de Christine Perrichon

Les autres... Mes copains d'école... Eux, ils jouaient aux pompiers, à l'école, au docteur... Moi ? A la bibliothécaire : j'avais même fait des fiches dans mes livres pour pouvoir les prêter... Ajoutez à ça d'avoir été pendant longtemps l'une des plus jeunes lectrices de la bibliothèque d'O. Et, chaque mercredi : " Quel est ton numéro de carte ? - 2552 - Mais non, tu te trompes, tu es trop petite pour avoir ce numéro là (les enfants de mon âge avaient un numéro supérieur à 4000)" Et puis, on ne pouvait emprunter des romans que si on empruntait des documentaires... C'est comme ça que j'ai lu toutes les biographies des peintres, musiciens, sculpteurs et même aviateurs ou chercheurs... Au moins, ça me racontait la vie ! Et je me disais : " Si j'étais bibliothécaire... je laisserais les enfants choisir ce qu'ils veulent lire..." Alors, quelques années plus tard, face au grand saut dans la vie professionnelle, comme une évidence : je serai BIBLIOTHECAIRE !!! Et depuis plus de 20 ans, de bibliothèques municipales en bibliothèques départementales, mon enthousiasme est intact : - Quand les cartons de livres commandés arrivent, c'est chaque fois un peu noël... - Quand je peux échanger sur les livres ou les CD que je viens de découvrir, c'est chaque fois un moment de bonheur... - Quand les outils numériques viennent bouleverser nos pratiques, c'est la plongée excitante vers l'inconnu... Une nouvelle aventure s'ouvre maintenant ! Chermedia, notre plateforme d'échanges et de partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

69 − 66 =

5 commentaires sur “Jouer ? Jouer… Jouer !

  • martine gallois

    Quel bon reportage, et que de souvenirs j’ai de ces bons moments passés devant des jeux de société, les petits chevaux, les échecs que je pratiquais jusque tard dans la nuit à la lampe torche avec ma soeur, le tarot, que de nuits blanches, le nain jaune idéal pour apprendre aux petits à compter et tous les autres…
    Je suis toujours partante pour une partie de scrabble, de taboo XXl, (le délire total). J’aime la convivialité de ces activités, les émotions humaines sont irremplaçables, même la WII que je pratique de tant en tant ne remplacera jamais ces moments passés en famille, des grands parents aux arrières petits-enfants.
    De « coups de gueule », en fou rire, rien que de penser à tous ces moments que nos plus jeunes ne connaîtront peut-être pas, moi ça me fend le coeur !

  • michèle

    C’est vrai , je suis d’accord avec toi Martine, que de chouettes moments passés autour d’une table , mais les enfants sont demandeurs même si la WII est là…ils apprécient la convivialité et les parties de fou rire…Les belotes avec papi , mamie comme partenaires , ils adorent..à nous de leur faire découvrir qu’il n’y a pas que les écrans carrés!

  • lilibib

    Merci de nous faire connaître ce réconfortant salon.
    Moi aussi, moi aussi, j’ai des souvenirs de « quand j’étais petite »…eh en, il y a à peu près 6-8 ans, j’avais offert un jeu en carton dans une boîte à un neveu chéri : c’était sur le thème du Seigneur des Anneaux, on jouait un peu comme aux dames mais le support était une carte du Comté et on devait avancer …avec des cartes, des sujets, des embûches, des aides…Je m’amusais bien. J’ai toujours été nulle aux jeux vidéo.
    Et puis, l’été, les soirs d’orage…le carton et la lampe à pétrole, ça me plait encore bien.