Klezmer pépère


(merci d’intégrer cette image : A l’occasion de la récente sortie d’un nouvel album (fin 2009) intitulé « Tweet Tweet » et de la tournée française * du clarinettiste new-yorkais David Krakauer (sous le collectif Abraham Inc., dit aussi Abraham Incorporated, avec le jazzman Fred Wesley et le rappeur Socalled entre autres), retour sur un style musical qui m’enchante toujours à chaque écoute (sans doute de vieilles réminiscences du film-culte de mon enfance « Rabbi Jacob » avec Louis de Funes !) : la musique traditionnelle yiddish ou klezmer, originaire d’Europe centrale et de l’Est…http://www.youtube.com/watch?v=Zklv21gGQasDescendant de Juifs ukrainiens exilés aux Etats-Unis, sans doute pendant la vague d’immigration du Nouveau Monde (Big Apple fut le port d’arrivée de nombreux ouvriers et paysans pauvres d’Europe de l’Est, mais aussi d’Irlande et d’Italie, de 1850 à 1920 au moins…), ce jazzman est un prodige qui fait revivre la musique populaire de ses ancêtres Aschkénazes, grâce à la clarinette, instrument de prédilection des orchestres villageois juifs de cette région, alors dépendante du tsar de Russie (de nombreux pogroms furent commis à l’époque contre cette population miséreuse, la musique klezmer exprime aussi sans aucun doute cette souffrance).

Ex-membre du groupe folk new-yorkais The Klezmatics, David Krakauer a publié de nombreux albums solo, j’apprécie particulièrement celui de l’année 2000 : « A New Hot One »… L’avant-dernier « Bubbemeises : Lies My Gramma Told Me » (2005) mérite lui aussi le détour, car déjà il y faisait fusionner la musique traditionnelle yiddish avec le hip-hop (Socalled était déjà de la partie, ainsi que le groupe Klezmer Madness !), sans oublier l’enregistrement du concert de 2003 dans la ville polonaise de ses origines patronymiques : Cracovie, en allemand Krakau (« Live In Krakow »).
Cette musique populaire est à découvrir d’urgence pour son côté festif et triste à la fois, traduisant tous les états d’âme et bouleversante d’émotion (une sorte de soul music avant l’heure, et blanche)… Enormément de groupes et d’artistes figurent dans ce style, il serait impossible de tous les énumérer, citons juste un petit groupe polonais – les Klezmafour – qui revisite également le folklore juif tout en le modernisant avec des instruments plus contemporains, voire en le mélangeant, non plus avec du jazz, du funk ou du hip-hop, mais avec des rythmiques dub-reggae ! (* : David Krakauer et son nouveau groupe Abraham Inc. étaient invités au festival de musiques du monde les Escales sur le port de St-Nazaire début août, en compagnie de Salif Keïta, Youssou n’Dour, Rokia Traoré ou encore George Clinton, ex-membre du groupe Parliament-Funkadelic, le site officiel : http://www.les-escales.com/)…

Pour écouter plus de morceaux des différents artistes ou groupes : le myspace de Abraham Inc. : http://www.myspace.com/abrahamincmusic ; celui de David Krakauer : http://www.myspace.com/klezmermadness ainsi que son site officiel : http://www.davidkrakauer.com/; celui des new-yorkais de The Klezmatics (dont fit partie à un moment David Krakauer et qui sortirent un album plus orienté vers la country et le folk américain, en hommage à Woody Guthrie) : http://www.myspace.com/klezmatics ; et enfin celui des polonais de Klezmafour : http://www.myspace.com/klezmafour… Enfin pour plus de renseignements sur la culture musicale yiddish et ashkénaze, voici le site du Centre français de musique juive : http://www.cfmj.fr/.http://www.youtube.com/watch?v=MaYOeRARwfU


A propos de stef18

Adjoint du patrimoine à la médiathèque de St-Florent-sur-Cher depuis 10 ans bientôt, je suis actuellement affecté à la section adultes (commandes de livres documentaires et BD ado-adultes, CD audio et DVD)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − 55 =