« L’été 79 », suivi de « L’automne 79 », un roman graphique poignant.


Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

été 79En quatrième de couverture du second tome,  Hugues Barthe confie , « J’ai mis plus de trente ans à raconter cette histoire, à revenir sur cette année 1979 qui mit fin à mon enfance. En m’y replongeant, j’ai découvert que la littérature et le dessin m’avaient réellement sauvé la vie. Cet automne 79 est l’histoire d’une libération ».

Comment faire sa place au sein d’une famille que l’alcool et la violence font sombrer ?  Comment survivre dans cette folie ?
Comment, après toutes ces années, lâcher ses souffrances silencieuses ?
En retraversant la nuit.  En retrouvant par le dessin – voie salvatrice de l’auteur – l’adolescent qu’il fut.

Une histoire sombre qui au fil du récit, s’illumine de vie. Ce récit fait bien autre chose que dresser le rapport réaliste d’un épisode passé. Il révèle, avec sensibilité,  la force qu’il a fallu à l’auteur pour y replonger et le dévoiler au lecteur.

Un subtil équilibre se fait, entre introspection sans concession et pudeur, entre la simplicité du trait et un dessin stylisé sur les planches en noir et blanc très graphiques, directement inspirées des gravures de Valloton.

L’acte libérateur de l’écriture se révèle à nous dans tout son éclat !

*

****

l'automne 79

L’été 79, Hugues Barthe,  Nil Editions, 2011 – 137 p.
L’automne 79, Hugues Barthe, Nil Editions, 2013 – 144 p.

Autres titres de Hugues Barthe,
Bienvenue dans le Marais, Hachette littératures, 2008.
Dans la peau d’un jeune homo, Hachette littératures, 2007.
Le Petit Lulu, Les requins marteaux, 2005.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *