La Bibliothèque d’Allouis change de nom… 2


Samedi 25 mai  2013 , Alain Deshoulières, maire d’Allouis a eu l’honneur de dévoiler la plaque « Jeanne ROCHE-MAZON » dédiée à l’espace bibliothèque qui portera désormais le nom de « Bibliothèque Jeanne ROCHE-MAZON ».

inauguration biblio 25 mai 2013 021  AM  PHS  MMM    A  GARDER

le 25 mai 015   MZ   MMM    PHS  A  GARDERinauguration biblio 25 mai 2013 025  AM  A  GARDER   DDD

P1020490  OLGA   MMM   PHS  1  A  GARDER

Pour célébrer cette cérémonie émouvante et solennelle, en présence  de la famille de Jeanne ROCHE-MAZON, Alain Deshoulières  était entouré de Christine Perrichon, Directrice de la Direction de la Lecture Publique du Cher,  d’élus de la communauté de communes de Mehun sur Yèvre et du Conseil Municipal d’Allouis, des bénévoles  de la bibliothèque  et  d’Allouisiens.

Certaines  personnes de la famille avaient fait  spécialement le voyage de la région parisienne ou de Bretagne:
Sarah : arrière-arrière petite fille,
Corinne : arrière petite fille,
Michèle Zehnacker : petite fille,
Catherine D’Hont –Mazon : petite fille,
Nathalie Mazon, épouse d’André Mazon (petit-fils) décédé en janvier 2010.

En lui  rendant hommage ce 25 mai 2013, (soixante ans après son décès )  Alain Deshoulières, maire d’Allouis , a souhaité mettre en exergue l’œuvre culturelle d’un écrivain mondialement connu et reconnu qui a toujours conservé des liens étroits  avec la commune d’Allouis.

Dans son discours, il retracera la vie de cette femme d’exception au destin hors du commun.

P1020496  OLGA   PHS   MMM  A  GARDER DSCF4550   CD   PHS   MMM   A  GARDERP1020499   OLGA   PHS   MMM   A  GARDER

DSCF4581   MMM   PHS  A  GARDER

Jeanne est née à Caen en 1885 et décédée à Paris en 1953.

Gustave Roche, son père sera maire d’Allouis de 1912 à 1925.

En 1909, Jeanne Roche  épouse André Mazon, éminent slaviste,  professeur à l’université de Strasbourg puis au Collège de France (1923-1951). Son frère, Paul Mazon était  helléniste réputé, spécialisé dans la poésie grecque.

Jeanne Roche-Mazon,  est autodidacte, traductrice,  écrivain, critique littéraire et polyglotte.

Dès le début de la première guerre mondiale,  elle s’engage comme infirmière d’abord en France  puis à Muros, ensuite à Corfou où  elle participera à la construction d’un hôpital pour soigner les soldats serbes. Elle reviendra en France à l’hôpital d’Amiens puis à l’hôpital  « Ritz »  à Paris où elle restera jusqu’à la fin des  hostilités.

La guerre finie, Jeanne Roche-Mazon va pouvoir se consacrer à ses passions : l’écriture et la littérature.

Pour écrire,  elle s’inspire des contes indous et slaves mais aussi des  grands auteurs français du 17èmeet du 18ème (Perrault, Andersen….)

Elle écrira notamment des contes pour enfants qui sont les «grands oubliés » de la littérature contemporaine…

Pour cela, elle observe la flore (les plantes et les arbres) , la faune, surtout les petits animaux : hérissons , écureuils… (Guerlinguet , l’écureuil qui ne veut pas  apprendre à balayer.. .) coqs, couleuvres,  taupes, vers,  rats (le rat d’eau qui eut querelle avec la lune…) poules  d’eau…

Dans les chaumières d’Allouis, au cours  des «veillées  aux noix»,  elle écoute   conteurs et  conteuses de ce pays  et s’en inspire (la moitié de Jau,  de coq , gallus…) elle-même sera une merveilleuse conteuse…La nuit, elle aime à se promener dans les bois qui bordent sa propriété afin de s’imprégner de cette atmosphère nocturne, souterraine et mystérieuse  qu’elle  restitue si bien  dans ses contes qui oscillent entre merveilleux et réalisme….

Jeanne était vraiment amoureuse de ce Berry secret, de sa propriété de villégiature que sa famille possédait depuis François 1er où elle aimait venir se ressourcer…

Au décès de son père Gustave Roche en 1926, Jeanne va aider sa mère à gérer le domaine et créer l’étang  de Potte à Allouis…

Si, aujourd’hui la plus grande partie de la propriété a été démantelée (réforme agraire oblige)  deux des  petites  filles  possèdent   une maison  à  Châteauvert et sont  fières de vivre à  Allouis, de profiter  d’un cadre préservé et de  perpétuer la mémoire de leur aïeule, femme méritante  et écrivain talentueux et original.

Christine Perrichon, directrice de la DLP, prendra la parole et évoquant la bibliothèque, soulignera  l’évolution constante du nombre de lecteurs depuis son ouverture et  sur le ton de l’humour, fit remarquer que cette petite  bibliothèque de 53 m2  empiète astucieusement  sur l’espace  communal…

Michèle Zehnacker, petite fille de Jeanne ROCHE-MAZON, très émue, adressa  au nom de la famille ses plus vifs remerciements aux acteurs de cette initiative …

Cependant, elle regretta que Jacqueline MAZON , fille de Jeanne ROCHE-MAZON ne soit plus là pour cette  cérémonie…. « Cela lui aurait fait tellement plaisir de voir sa mère sortir de l’ombre de son mari… ». Jacqueline MAZON était née à ALLouis  en 1918 et y est décédée en 2008.  Après une carrière de Professeur de lettres à Prague, puis à Paris, elle passera quelques années en Ardèche où elle avait des attaches. Elle consacrera une partie de son temps à la création de la fondation « Albin MAZON » journaliste et écrivain,( beau-père de Jeanne ROCHE-MAZON, et  grand-père de Jacqueline Mazon ) pour la conservation des archives familiales transférées au département de l’Ardèche. Elle reviendra à Chateauvert pour s’y établir les dix dernières années de sa vie. Simple et discrète, d’une très  grande érudition elle fréquentait assidûment  la bibliothèque.

En clôturant cette belle cérémonie et pour remercier de la mise à l’honneur de leur aïeule, la famille a offert quelques  ouvrages authentiques à Monsieur le Maire, aux personnes responsables de la DLP et de la bibliothèque  ainsi qu’un bon d’achat  pour des livres et des friandises pour les membres du conseil municipal.

Désormais, qui que vous soyez, d’ici ou d’ailleurs, en voyant le nom de Jeanne ROCHE-MAZON inscrit sur le mur de la bibliothèque, vous saurez que ce nom symbolise l’héritage d’un patrimoine littéraire inestimable, connu dans le monde entier.

DSCF4552   CD   MMM  PHS   A  GARDER DSCF4587   PLAQUE  JRM   PERSPECTIVE  INCLINAISON  6  PHS  BONNE

Cette publication a été autorisée par la famille : Michèle Zehnacker, Catherine D’Hont –Mazon, Nathalie Mazon.

Danielle RIO


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − = 52

2 commentaires sur “La Bibliothèque d’Allouis change de nom…

  • Danielleallouis

    Pour de plus amples informations sur les oeuvres de Jeanne ROCHE-MAZON,vous pouvez vous rendre sur le site CHERMEDIA à la rubrique : « Rencontrer »,article publié au mois d’août 2012.

    N.B. Le choix du masculin pour écrivain et professeur est volontaire…