La campagne de Neuilly


Une autre aventure pittoresque sur la collecte des archives communales

Il s'agit d'identifier les archives

Il s'agit d'identifier les archives

Suite à l’inspection communale du 9 novembre 2009 où nous avions pris contact avec M. le Maire et son secrétariat, nous avons découvert ensevelies sous une bonne couche de vieille poussière, les archives anciennes de la commune de Neuilly en Sancerre.

Un mois plus tard, le 11 décembre, profitant de la récupération des archives publiques du tribunal d’instance de Sancerre avant sa fermeture, nous avons programmé un passage dans cette commune.

Équipés d’une échelle double, d’une baladeuse, et d’une rallonge électrique, nous nous sommes attelés à la tâche

Mieux que "plus belle la vie".

Mieux que "plus belle la vie".

Il s’agit d’identifier les archives, souvent mélangées à d’autres documents lors de diverses manipulations et transports. Il nous faut pratiquement reprendre les papiers  un par un pour leurs donner,

Une première orientation :

  • Archives communales proprement dites
  • Documents ne concernant pas la commune (syndicats associations).
  • Documentation, revues etc.

Une seconde orientation

  • Qui consiste à regrouper les documents vers les lettres du cadre de classement de 1926 (voir article précédent sur Massay).
Orientation vers le cadre de classement.

Orientation vers le cadre de classement.

Un ultime déplacement est prévu pour acheminer les cartons constitués, mais nous devrons attendre, car, l’avancement des travaux d’extension des Archives départementales et de la construction du Musée de la résistance et de la déportation, vont momentanément stopper, la prise en charges des dépôts et des versements de documents.

Quand les archives communales de Neuilly en Sancerre seront dans nos services, il nous faudra, les classer, les conditionner, les conserver, puis en établir un répertoire numérique, pour qu’elles soient communicables au public.

Beau ciel sur la route du retour à Bourges (11/12/2009).

Beau ciel sur la route du retour à Bourges (11/12/2009).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 73